Menu

SIMPLE MINDS – ARKEA ARENA #LIVE REPORT @ DIEGO ON THE ROCKS

SIMPLE MINDS – 03/05/2022 ARKÉA ARENA

Pas toujours évident de résumer 40 ans de carrière en 2 heures 30… Créé en 1977, le groupe Ecossais dont les seuls survivants sont Jim Kerr & Charlie Burchill était très attendu à Bordeaux. Il faut dire qu’après deux ans de report, l’impatience des quinquagénaires-sexagénaires présents dans la salle a ses limites ! Et le public ne va pas être déçu !

DSC 9336

20h20 : noire-salle et les 6 membres de SIMPLE MINDS investissent l’Arkéa Arena pour un maxi best-of qui va ravir les 6900 personnes entassées. La première partie clôturée par un entracte de 10 minutes aura quelques longueurs mais révèlera des titres moins connus comme « Celebrate » de 1980 très efficace. Evidemment le public se réveille dès « Promised You a Miracle » et exultera sur « Mandela Day », l’une des perles de leur répertoire affichant 20 albums. Personnellement j’ai trouvé le son du début de concert assez moyen (électrisant et ne mettant pas en valeur la voix intacte du chanteur) mais ce détail fut vite résolu et « Belfast Child » restera l’un des sommets de la soirée. Un air folklorique Irlandais imparable (dont « Mandela Day » était à l’époque, la face B lors de la sortie en 45 tours)

Jim Kerr plaisante régulièrement avec le public notamment au sujet de notre compréhension de la langue Anglaise et il s’applique à épeler les mots pour notre plus grand bonheur… il arpente la scène de long en large et gratifie le public de postures dignes d’une (longue) séance de yoga ! En tout état de cause, les musiciens assurent et la choriste Sarah Brown permet quelques duos de grande qualité. La camomille (ou le whisky Ecossais !) entretient l’organe vocal de Jim qui alterne grands succès et titres plus modestes. A noter les classiques « She’s a River », « Someone, Somewhere in Summertime » et « Don’t You » qui fut précédé d’un solo de batterie de Cherisse Osei du plus bel effet… A ce sujet vivement que l’on retrouve James Kottak, batteur de SCORPIONS le mois prochain au même endroit !

DSC 9342

Avant le rappel, le méconnu mais superbe « Let It All Come Down » de 1989 fut interprété tout comme « Waterfront » de 1983 quelques minutes auparavant. Le final sera musicalement explosif et très lumineux comme l’ensemble du concert qui bénéficie d’une belle scénographie. 

SIMPLE MINDS sort l’artillerie lourde avec deux de ses plus grands hits : « Alive and Kicking » et « Sanctify Yourself ». Le public quitte la salle époumoné et heureux d’avoir pu célébrer l’un des groupes phares des 80’s. D’ailleurs vocalement comme musicalement, certains titres rappellent parfois le fer de lance des Îles Britanniques encore en activité : U2. En résumé, un très bon concert (sans écran géant).

 

Remerciements : Arkéa Arena

Photo : Laurent Robert

 

 

Chroniques Concerts Pop Rock , , , , , , ,

Return to Top ▲Return to Top ▲