Menu

SIMPLE PLAN & SUM 41 – BORDEAUX ARKEA ARENA # LIVE REPORT @ M.THIERRY et S.PAILLE

Ce soir là les hostilités démarrent à 19h.
Dans la queue de l’entrée, on remarque la moyenne d’âge à 30/40 ans, sûrement de jeunes adultes venus réaliser leur rêve d’ado : assister au concert de SIMPLE PLAN & SUM 41.
Dans la salle le public est déjà au taquet et les quelques 7500 personnes venues ce soir là sont déjà euphoriques ! L’ouverture du concert se fait avec le groupe londonien « CASSYETTE » et sa chanteuse aux influences Pop/Punk/Métal qui nous faisait penser à la chanteuse du groupe rock Américain Paramore.
25 Minutes d’une première partie bien rodée, et une voix aussi bien suave que guturale, de quoi mettre en jambe une foule de plus en plus survoltée !

MEL arena simpleplan 3033Après environ 30 minutes de changement de plateau, c’est au tour des québécois de SIMPLE PLAN de s’emparer de la scène, avec en introduction le générique de STAR WARS que nous connaissons tous.
Fin du générique et grand coup de guitare, nous voilà partis pour 1heure de show grandiose.
C’est avec « I’d do anything » que le groupe ouvre le bal, un morceau de leur tout premier album No Pads, No Helmets…Just Balls, qui célèbre aujourd’hui ses 20 Ans !

                                             

MEL arena simpleplan 3025D’autres morceaux des albums suivants s’en suivent comme Jump ou encore Jet Lag avec une version française qui met tout le monde d’accord.
L’indémodable succès Welcome to my life s’en suit mais aussi un medley incroyable de Smash Mouth, Avril Lavigne & The Killers.
Nous avons aussi pu assister à un échange entre le batteur et le chanteur, assez inattendu mais tous deux très bons ! SIMPLE PLAN cloturera son show par deux chansons du premier Album I’m Just a Kid, et Perfect qu’il jouera en acoustique en chœur avec le public.
Un moment unique et fusionnel.

 

                                              

MEL arena sum41 3102C’est enfin l’heure de la tempête SUM41, le diable au corps ! Ils débutent leur monstrueux show avec Motivation issu de leur second Album All Killer, No Filler sorti en 2001.
C’est avec une scénographie à base de lance flammes, confettis et un énorme diable en fond de scène que la descente aux enfers commence.

                                              

MEL arena sum41 3138Nous assisterons ensuite à des classiques de leurs premiers albums comme Summer, War ou encore Walking Disaster.
Le chanteur Deryck Whibley prend ensuite sa guitare acoustique pour une version de With me en chœur avec le public.
Puis c’est le tour de In too Deep, le plus gros succès de SUM41 sorti aussi en 2001 sur ce même Album All Killer, No Filler.

                                              

S’en suit des standards du groupe comme Pieces ou encore Still Waiting, le public est à son comble et le concert bientôt à son apogée.
MEL arena sum41 3254Nous avons droit à une fantastique reprise de We Will rock you, un cover de Queen.
Après une deuxième pluie de confettis et de flammes, nous voici à la dernière chanson : Fat lip ! De quoi émerveiller un public venu fêter les 20 ans de deux groupes à jamais gravés dans nos cœurs d’anciens collégiens.

                                              

 

Marine THIERRY et Samuel PAILLE

 

Reports Concerts Articles Webzine - Musiques en Live

Return to Top ▲Return to Top ▲