Menu

INTERVIEW MANUSCRITE #73 – BLANCHE @ DIEGO ON THE ROCKS

INTERVIEW DE BLANCHE PAR DIEGO*ON*THE*ROCKS

Agée de 21 ans, la Belge Ellie Delvaux est connue sous le pseudonyme BLANCHE et semble avoir une carrière prometteuse. En 2017 elle a représenté son pays à l’Eurovision avec “City Lights” qui totalise plus de 16 millions de vues sur YouTube. Son premier album étant sorti en mai 2020, elle a accepté de répondre aux questions de Diego pour Musiques En Live.

DIEGO ON THE ROCKS : Comment as-tu digéré le succès du single “City Lights” sorti en 2017 et qui continue de faire le buzz sur YouTube ?

BLANCHE : Il a même 4 ans et passe toujours en radio ! C’est dingue car il a fait le tour de l’Europe grâce à l’Eurovision et l’histoire est incroyable. Le clip a été partagé sur le compte officiel du concours ainsi que sur ma page YouTube personnelle. Plus de 16 millions de vues, c’est fou, je ne me l’explique pas…

DIEGO ON THE ROCKS : Depuis cette consécration télévisuelle tu as enregistré un premier album. 3 ans c’est long pour un disque ?

BLANCHE : Et pourtant nous sommes dans un monde où tout va très vite ! Un album nécessite environ 10 titres et pour un premier disque en développement, il faut prendre son temps. Voilà pourquoi l’attente fut longue.

DIEGO ON THE ROCKS : De quoi parle “Empire” sorti le 29 mai 2020 ?

BLANCHE : Il a été repoussé à cause du confinement. Il parle d’émotions et d’histoires personnelles. Certains titres se rapprochent des contes et de mise en situation. J’aborde les sentiments et l’observation que j’en fais. C’est un album sur la vie, ce qu’elle apporte et ce que le destin nous réserve. Il parle aussi des gens, des difficultés rencontrées au quotidien et des obstacles à surmonter. Ce disque reflète l’amour et l’honnêteté.

DIEGO ON THE ROCKS : Effectivement ! “Only You“, “Pain“, “Miss You” et “Lonely” semblent être des titres qui parlent d’amour ! (rires)

BLANCHE : L’amour est le sentiment prédominant de la vie. Connaitre, rechercher, vivre ses sentiments. Nous connaissons tous l’amour, même les pires personnes !

DIEGO ON THE ROCKS : Tu soignes tes photos et tes clips. D’où vient cette superbe pochette d’album qui reflète la sobriété ?

BLANCHE : Ce n’était pas voulu et Marie Wynants a travaillé sur plusieurs thèmes en rapport avec le premier clip “Empire“. Visuellement, elle m’a proposé plusieurs concepts (un par chanson) et lors du montage après le shooting, je trouvais le style avec le voile blanc et le manque d’information très réussi. Derrière cette image, il y a une idée de plusieurs couches, de mystère et l’envie de retirer le voile. Il y a ce qu’on voit et ce qu’on ne voit pas, c’est ce qui m’a plu.

DIEGO ON THE ROCKS : Et tu considères ce disque Londonien ou Bruxellois ?

BLANCHE : Les deux ! Les auteurs-compositeurs et producteurs sont Anglais et Belges. Le mixage et le mastering ont été réalisés en Angleterre mais tous les visuels sont Belges. Il y a un juste équilibre.

DIEGO ON THE ROCKS : D’ailleurs tu as collaboré avec Rich Cooper (Tom Odell, Josef Salvat) et François Gustin (The Tellers). Qu’est ce que cela t’a apporté ?

BLANCHE : Il s’agit de deux rencontres différentes. On s’est revus plusieurs fois avec Rich avant qu’il produise mon titre “Moment” sorti en 2018. Sa grande expérience des artistes pop Anglais fut bénéfique. Il a les “clés” pour te diriger sans être trop rigide. Son talent et sa technique sont une aide précieuse, il m’a également aidé dans les paroles. Quant à François, lui m’a plus aidé sur le choix des titres et leurs possibilités. Nous avons eu de nombreuses discussions sur la construction de “Empire” et de son contenu textuel. J’ai aimé sa stabilité et son expertise.

DIEGO ON THE ROCKS : Tu as suivi une formation musicale ?

BLANCHE : Non. En fait j’ai toujours aimé chanter. Je joue un peu de piano et ai pris des cours de comédie musicale puis de chant lorsque j’étais jeune mais je n’ai jamais suivi de formation particulière.

DIEGO ON THE ROCKS : Quels ont été tes premiers émois musicaux ?

BLANCHE : Très jeune j’écoutais tout ce qui était commercial, qui passait à la radio. Adolescente, je suis passée à London Grammar, Adele, Ben Howard , Lorde et beaucoup de pop Anglaise.

DIEGO ON THE ROCKS : Et Balthazar ? Groupe Belge très en vogue !

BLANCHE : Clairement ! ils font partie des groupes que j’admire et je rêve de bosser avec eux. Pas nécessairement chanter avec eux mais avoir leur expérience pour une de mes chansons.

DIEGO ON THE ROCKS : Un peu plus rock n’roll côté Belgique, tu connais le groupe dEUS ?

BLANCHE : Moins. Mais j’écouterais étant donné que tu me le conseilles !

DIEGO ON THE ROCKS : Cool. Et l’univers de ton clip “Empire“, tu peux nous en parler ?

BLANCHE : C’est un univers particulier. Nous avons voulu un style vestimentaire moderne avec de la peinture surréaliste. Tout comme la pochette, l’idée était d’avoir un minimum d’information. Rien n’est immédiat et cela attise la curiosité. Le clip est influencé par l’artiste peintre Américaine Gertrude Abercrombie décédée en 1977.

DIEGO ON THE ROCKS : Un clip est prévu pour le titre “Fences” ?

BLANCHE : On ne sait pas encore. On va laisser vivre l’album tranquillement et nous réfléchirons après aux futures directions à prendre.

DIEGO ON THE ROCKS : Y’a t’il des artistes Français que tu apprécies plus que d’autres ?

BLANCHE : Oui… Feu! Chatterton que j’écoute énormément et Christine and The Queen. J’aime aussi Woodkid et Fauve. J’ai un regret c’est que je ne vais pas voir beaucoup de concerts. Avant le confinement j’avais pris de bonnes résolutions à ce sujet, ce n’est que partie remise !

DIEGO ON THE ROCKS : Si le COVID-19 ne tue pas l’industrie du spectacle, as-tu une tournée de prévue pour défendre “Empire” ?

BLANCHE : Trop difficile de prévoir actuellement des concerts. J’aimerais faire des premières parties en fonction des grosses tournées à venir.

DIEGO ON THE ROCKS : Ton confinement fut au travail ou reposant ?

BLANCHE : J’ai beaucoup bossé pour la sortie promotionnelle du disque. J’ai préparé des pianos-voix et passé du temps avec mes connaissances afin de me ressourcer.

DIEGO ON THE ROCKS : Merci Ellie, on t’attend en concert dans le sud-ouest !

BLANCHE : Avec plaisir, j’ai des amis sur Bordeaux et Toulouse. A bientôt, merci Diego.

  • Remerciements : Maud de PIAS FRANCE.
  • Crédits photos : Marie Wynants
  • Page facebook : @blanchemusicbe
  • Relecture : Jacky G.

Les Interviews de MeL Pop Webzine - Musiques en Live , , , ,

Return to Top ▲Return to Top ▲