Menu

FLASHBACK : ELTON JOHN MONTPELLIER 2014 #LIVE REPORT @ DIEGO ON THE ROCKS

ELTON JOHN – MONTPELLIER 20/11/2014

Plus de 3000 représentations à son actif et 46 albums réalisés en 40 ans de carrière (!), Sir Elton John a proposé un spectacle grandiose ce soir dans la superbe enceinte Park & Suites Arena de Montpellier. 2 heures 30 de concert pour 26 titres dont la grande majorité furent des succès mondiaux, Reginald Dwight (son vrai nom) va effectuer une véritable démonstration aux 6000 spectateurs présents. Cette tournée rend hommage à “Goodbye Yellow Brick Road“, merveilleux album sorti en 1973 dont il interprète les grandes lignes en commençant par “Love Lies Bleeding“. Il revisite ensuite les classiques “Saturday Nights Alright“, “Bennie And the Jets” ou “Candle In The Wind” dans sa version Marilyn Monroe du plus bel effet.

Dans les années 70, les musiciens étaient très prolifiques et publiaient jusqu’à 3 albums par an ! Même si cette époque est définitivement révolue, Elton John maltraite son piano tout au long du spectacle en conservant son inimitable voix oubliant le coup de froid récent attrapé en Russie. “Believe“, “Daniel” plus rock qu’à l’accoutumé, “Philadelphia Freedom“, “Rocket Man” et “The One” émerveillent un public connaisseur alors que les 4 musiciens (en costard-cravate) qui assistent le maitre ne sont pas en reste… notamment un guitariste Ecossais (Davey Johnstone) du plus haut niveau ainsi qu’un batteur Anglais fidèle depuis 1969.

Elton John se lève de son piano Yamaha entre chaque titre (pour rappeler à l’assistance son talent) en réponse à des applaudissements nourris. Les meilleurs moments du spectacle resteront “Your Song” et “Sorry Seems To Be The Hardest Word” qui toutes deux pourraient concourir à la plus belle chanson de tous les temps avec “Imagine” de Lennon. Un court rappel puis le final sur “Crocodile Rock” suivi de “Circle Of Life” et “Can You Feel The Love Tonight” empruntées à la bande originale du Roi Lion… ce soir, la couronne Anglaise était bien portée par l’un des auteurs/compositeurs/interprètes les plus talentueux de sa génération. Les seuls rivaux demeurent Mc Cartney et Springsteen avec d’autres instruments de prédilection.

La qualité réside autant dans la puissance que dégage Elton John sur scène (malgré sa position assise permanente) que dans les textes souvent amoureux rédigés par Bernie Taupin, ancien fidèle du maitre. Ce concert (tout comme la longue tournée) resteront dans les annales à la rubrique “best piano performer”. Merci pour “Daniel“, titre d’une beauté infinie. Superbe concert.

Malgré une date de publication postérieure, cette chronique fut partagée sur un site spécialisé en 2014. Quelques modifications récentes ont été apportées au contenu dans le cadre des “flashbacks” de Diego OnTheRocks pour Musiques En Live.

* A écouter l’émission « Diego On The Rocks » le 1er mercredi du mois, de 20h à 22h sur ARL.  

 

Pop , , , , , ,

Return to Top ▲Return to Top ▲