Menu

FLASHBACK : EAGLES OF DEATH METAL 2015 #LIVE REPORT @ DIEGO

EAGLES OF DEATH METAL – 19/06/2015 KRAKATOA

*** CETTE CHRONIQUE EST DÉDICACÉE AUX MÉLOMANES TRAGIQUEMENT DISPARUS LE 13/11/2015 AU BATACLAN. “Kiss The Devil“***

Que ça fait du bien d’assister à ce genre de prestation dans la plus belle salle de la région Bordelaise : le Krakatoa ! Alors que le Hellfest débute, Jesse Hugues (malheureusement sans Josh Homme…) et son band ont donné une leçon de rock n’roll au public Bordelais en dévoilant quelques titres du prochain album (“Zipper Down” qui sortira à la rentrée) et en interprétant les classiques des 3 premiers et excellents albums. Le chanteur a l’air efféminé se recoiffe en entrant sur scène, chausse ses lunettes et c’est parti pour 1h30 de musique sautillante sans interruption. Autant dire que l’ambiance est transpirante dans l’antre Mérignacaise habituée aux personnages hauts en couleur ! Il faut mentionner la prestation de David Catching, seconde guitare qui va épauler, magnifier et rivaliser avec le chanteur pour notre plus grand plaisir. Look à la Zégut, ce dernier tout comme les bassiste et batteur vont livrer un set au son rock-crado en totale adéquation avec les compositions de Hugues/Homme.

Plusieurs grands moments sont à souligner : “Cherry Cola” dans les premiers titres après “Bad Dream Mama” ou “Heart On” puis le superbe “So Easy” qui précède “Wannabee in L.A.“, ovationnée par un public conquis. LA grande classe sera pour le rappel… Jesse Hugues en solo reprend “Brown Sugar” des Rolling Stones puis le triptyque “I Want You So Hard“, “I Got a Feelin‘” et “I Only Want You” amenant le show à son apothéose. Le groupe nous quitte sur “Speaking In Tongues” qui permettra aux guitaristes de se livrer à un battle d’anthologie. L’aura du chanteur est indéniable et le groupe prend un réel plaisir à jouer son rock vénal et communicatif. Un moment arrosé de bières tant sur scène que dans la fosse qui transporte le spectateur vers Palm Desert en Californie pour notre plus grand plaisir. Une envie de “match retour” submerge le fan à la sortie de la salle. Résolument bon.

Malgré une date de publication postérieure, cette chronique fut partagée sur un site spécialisé en 2015. Quelques modifications récentes ont été apportées au contenu dans le cadre des “flashbacks” de Diego OnTheRocks pour Musiques En Live.

* A écouter l’émission « Diego On The Rocks » le 1er mercredi du mois, de 20h à 22h sur ARL.  

 

Rock , , , , , ,

Return to Top ▲Return to Top ▲