Menu

Festivals jazz en Nouvelle-Aquitaine – 5 questions croisées

La crise sanitaire qui a touché la France, et le confinement qui en a résulté, a largement impacté le milieu culturel. Les festivals qui devaient se tenir de mars à août ont pour la plupart dû être annulés. Partenaires de plusieurs festivals Jazz, riches et éclectiques musicalement en Nouvelle-Aquitaine, Musiques-en-live a souhaité les interroger sur l’impact de ces annulations, sur leur organisation et sur leur prochaine édition.
Voici 5 questions posées par J.claude Boisnier, auxquelles ont répondu les organisateurs des festivals Souillac en Jazz, Jazz & Blues Léognan, Respire Jazz, 24 heures du Swing, Jazz in Sanguinet, Jazz360, Des Rives et des Notes et Les Beaux Jours.

  • 1/ Suite au contexte de l’épidémie de covid19 qui impose le confinement, l’édition 2020 de nombreux festivals s’avère impossible, quelles en sont pour vous les conséquences artistiques, économiques…

Souillac en jazz – Robert Peyrillou
Le festival attend les instructions de l’Etat prévues fin mai (déconfinement, tenues des festivals, ouverture des frontières …) pour communiquer sa décision par ailleurs préétablie en Conseil d’Administration.

Jazz & Blues Léognan – Jacques Merle
D’abord préjudice moral car c’est quand même désolant de ne pas pouvoir tenir ses engagements pour une raison indépendante de notre volonté.
Face aux artistes engagés, aux prestataires techniques, à la difficulté de pérennité, pour le public, à nos adhérents et à tous les sponsors, aux médias, et bien entendu envers nos bénévoles et au travail de mise en avant logistique, administratif, artistique des dirigeants et responsables….Bref c’est tout un univers qui est réduit au silence sans ouverture du lendemain.
Si une partie du financement en communication est perdu, heureusement pour ce qui nous concerne notre trésorerie ne s’en trouve pas trop impactée.

Respire Jazz – Pierre Perchaud
Nous avons dû, comme tant d’autres, annuler notre festival prévu les 26, 27 et 28 juin.
Nous n’avions pas encore engagé beaucoup de dépenses, donc l’impact économique sera faible.
Cependant, afin d’aider les artistes qui devaient s’y produire ainsi que les techniciens à passer ce cap compliqué, nous avons décidé de payer tout de même des cachets, certes réduits, avec les quelques subventions qui seront maintenues malgré l’annulation. Ceci leur permettra de valider les 12h du contrat auprès de Pôle Emploi pour le maintien de leur statut d’intermittent. De plus, nous nous sommes engagés auprès d’eux à les reprogrammer à d’autres dates ou au prochain festival.

24h du Swing – Philippe Vigier
La première conséquence est que, pour la première fois depuis 30 ans, il n’y aura pas en été ce festival attendu par des milliers de personnes, par les musiciens, par les bénévoles et par les entreprises locales. Pour palier à ce manque, grâce aux subventions que nos partenaires public nous ont versé dans leur grande majorité (Conseil départemental, Conseil Régional, Communauté de Commune du réolais en Sud Gironde, mairie et OARA), nous envisageons d’organiser le dernier weekend de septembre (les 26 et 27) un rendez-vous gratuit, sous la halle, aux terrasses des cafés des arcades et au foyer du samedi 18h au dimanche 18h avec les groupes qui étaient prévus dans le Off de juillet et les groupes qui devaient jouer en mars et en mai dans notre saison musicale « jazz en balade ».

Jazz in Sanguinet – Benjamin Faugas
Compte tenu de la situation actuelle et des dernières mesures prises par le gouvernement, et après une concertation avec la municipalité de Sanguinet et l’association Jazz Animation, l’équipe du Festival Jazz in Sanguinet a pris la décision d’annuler sa 21ème édition qui devait se tenir du 23 au 26 juillet. Nous étions conscients qu’une annulation pesait sur le festival, nous avions fait le choix de garder espoir jusqu’au bout, animés par l’envie de vous offrir un beau moment après le confinement. Mais la préservation de la santé et de la sécurité du public ainsi que l’esprit de solidarité doivent orienter notre décision dans ce contexte si particulier.
C’est évidemment une grande déception pour les équipes organisatrices qui travaillent depuis plusieurs mois pour offrir au public ce rendez-vous durant lequel la musique Jazz est mise à l’honneur. Nous tenons à remercier toutes les personnes engagées à nos côtés sur cette édition : les bénévoles, les artistes, nos partenaires financiers, nos partenaires institutionnels et privés, les médias. Nos pensées vont également à tous les acteurs du spectacle et de la culture qui seront lourdement impactés.

Jazz360 – Laurent Vanhée
La première conséquence s’est le report de la 11ème édition du festival du 3 au 13 juin 2021. Nous discutons avec les artistes pour qu’ils puissent être reprogrammés intégralement en juin 2021, ce qui est à ce jour en très bonne voie. D’autre part nous menons actuellement des discussions avec nos partenaires publics ( mairies partenaires, la CDC, le département , la région ) pour savoir s’ils maintiennent le versement des subventions pour l’édition 2020. Si nos partenaires nous soutiennent, nous espérons soutenir les artistes et les techniciens en leur payant un cachet plancher et unique pour soutenir le milieu artistique.

Des Rives & Notes – Paul Huyghe
C’est avec tristesse que l’association « Jazz à Oloron” a été contrainte d’annuler la 27 ème édition du Festival ”Des Rives & Des Notes”, ce que nous avons annoncé sur notre site le 15 avril, mais que nous présentions déjà depuis quelques semaines.
La programmation était bouclée et nous nous apprêtions à communiquer dessus, elle correspondait cette année encore à l’esprit du festival et à ce qui constitue son ADN, présenter un kaléidoscope du jazz actuel dans sa richesse et sa diversité, avec une exigence de qualité.
Cette annulation correspond avant tout à l’obligation de se conformer aux consignes sanitaires relatives à l’épidémie de Covid-19. Il était toutefois difficile depuis quelques temps d’avoir une organisation cohérente et efficace pour la préparation de cet événement au regard des mesures déjà en vigueur.
En concertation, nous avons décidé d’une annulation pure et simple et non d’un report. Trop d’incertitudes présentes quant à l’avenir et à la visibilité à moyen terme subsistaient devant une situation inédite et inconnue. Nous avons choisi de nous projeter plutôt sur l’édition 2021 et de ne pas engager de dépenses risquées pour un futur proche plus qu’incertain.

Les Beaux Jours – Marie-Hélène Labasse
La 5ème édition du festival “Les Beaux jours” qui devait avoir lieu du 10 au 18 avril à Biarritz, laissait supposer un beau succès compte-tenu des réservations en hausse et des retours positifs perçus au sein du service des affaires culturelles (communication, demande d’informations, “bouche à oreille” etc..). Le festival a donc été annulé, difficultés en matière de report (calendrier artistes, disponibilités de salle, et bien sûr contraintes liées à la pandémie).

  • 2/ Quel alchimie musicale nous aviez-vous concoctée pour l’édition 2020 ?

Souillac en Jazz – Robert Peyrillou
De jeunes musicien(ne)s dont la quasi-totalité n’était pas née lors du 1er festival en 1976

Jazz & Blues Léognan – Jacques Merle
Le festival devait se dérouler dans le cadre des Scènes d’Eté en Gironde, label du Conseil Départemental sur 7 soirées du 3 au 13 juin. C’était aussi l’occasion de fêter les 25 ans du festival. Notre colonne vertébrale musicale est fidèle aux racines du jazz donc la sensibilité musicale est très axée sur le swing, le blues, le jazz hot, le gospel….
Au programme : du Jazz Manouche, du New Orleans, du jazz swing « crooner », du boogie woogie, du Gospel et un hommage au 90ème anniversaire de la naissance de Ray Charles.
Avec des artistes de renommée mondiale comme Denise Gordon, Drew Davies, Mike Sanchez ou Uros Perich…..

Respire Jazz – Pierre Perchaud
Comme les autres années, nous avons cherché à présenter une vision large et ouverte de ce que peut être le Jazz, orienté vers la création (beaucoup des artistes présentent leurs propres compositions) et à mettre en valeur toutes les générations de musiciens , sans opposition entre modernité et tradition.

24h du Swing – Philippe Vigier
Comme chaque année nous avions programmé des artistes de notoriétés internationales très connu comme l’accordéoniste Richard Galiano et la chanteuse Lisa Simone. Nous avions aussi cherché à mettre en avant deux formations en devenir, celle de la pianiste et chanteuse new yorkaise Champian Fulton et celle du fleuron Hip Hop Jaz hexagonale avec son MC de Chicago « Sax Machine ».
Nous avions aussi prévu une carte blanche à l’un des musiciens pilier de notre festival Alian Barabes. Nous les retrouverons tous en 2021 pour la 32ème édition puisqu’ils ont tous accepté de reporter d’un an leur prestation.
Comme depuis 3 ans, la halle devait accueillir un bal swing le samedi soir avec le groupe nantais spécialiste en musette jazz “Swing of France”. Lui aussi sera programmé l’année prochaine.
Nous devrions donc retrouver toutes les autres formations les 26 et 27 septembre, les groupes lauréats du tremplin Action jazz Polylogue From Sila et Black Bass, la formation jazz manouche de Denis Giraud « Claribol Stompers », Marylène olivier pour une messe swing inédite, le funk de Fine Alies, les standarts de Sunny Side et de 3for Foy et le blues de Raw Wild ou du Talaho Blues Band.
En plus, les festivaliers de l’automne pourront découvrir les deux groupes programmés dans le jazz en balade du printemps : le swing de Clopin Clopant et le Hip Hop de Soul Square !

Jazz in Sanguinet – Benjamin Faugas
Depuis son origine, le festival a toujours eu à cœur de présenter la musique jazz dans ses différentes facettes, alliant la tradition à la modernité, représentative d’un genre musical toujours en évolution. Durant ces journées festives nous devions proposer 18 groupes et orchestres comprenant 120 artistes/musiciens pour 18 concerts dont 14 gratuits et 4 payants sous chapiteau pour les parties vedettes. Il est difficile de citer tous les bons moments qui s’annonçaient, mais l’on peut souligner un rendez-vous 2020 qui devait être placé sous le signe de l’émotion. Un mélange des genres qui reste ancré dans la plus grande tradition du jazz, un cocktail pour les amoureux de swing, de Soul, de Gospel et de Funk.

Jazz360 – Laurent Vanhée
En vrac , Sylvain Rifflet et son quartet Troubadour, Rémi Panossian & Nicolas Gardel duo, Host quartet, Nefertiti Quartet, Iep quartet+ srings, Christian Paboeuf Quartet, the Bushmen, Cissy Street, le big band Carrément Jazz de Lormont, Tribal Poursuite, Crawfish Wallet, Mathieu Chazarenc “Canto” Quartet, the Ambrassadors, Swing Affair..

Des Rives & des Notes – Paul Huyghe
C’est dur de parler de cette programmation 2020, car nous en étions extrêmement fiers, elle nous sembler correspondre à ce que nous défendons depuis de nombreuses années : à savoir des stars internationales du jazz actuel que nous aimons inviter ou ré-inviter (Roberto Fonseca, Rymden, John Surman), des figures importantes (Dominique Fils-Aimée, Canizares, Nick Bartsch) et une attention toute particulière portée à la scène française (Blick Bassy, Naccaratto, Ceccaldi, Roberto Negro, Cotonete, Gardel, Pannossian).
En outre cette année nous souhaitions mettre un focus sur les Off et ses nombreux concerts gratuits, avec une programmation particulièrement léchée.

Les Beaux Jours – Marie-Hélène Labasse
L’idée était d’explorer les différentes facettes de la musique classique en l’élargissant à d’autres influences, grâce à l’implication d’artistes reconnus ou de jeunes talents : André Manoukian et Jean François Zygel devaient s’affronter dans un match d’improvisation, chacun avec leurs armes : classique pour l’un, jazz pour l’autre. Les sœurs Labèque avaient choisi un programme mêlant classique, pop électrique, minimalisme américain et improvisation avec deux guitaristes : David Chalmin et Bryce Dessner, leader du groupe « The National ». Dans la même soirée, le Quatuor Arod devait jouer Schubert et Beethoven puis l’ensemble Belugueta, avec Julen Achiary, aborder les polyphonies progressives occitanes. Et aussi le contrebassiste Kyle Eastwwod, le saxophoniste Erik Truffaz, la jeune mezzo-soprano Lea Desandre, victoire de la musique 2019, chacun a sa manière proposait d’explorer de nouveaux espaces sonores..

  • 3/ Comment envisagez-vous l’édition 2021 (ainsi que pour vos éventuels événements intermédiaires) ?

Souillac en Jazz – Robert Peyrillou
Si annulation de l’édition 2020, des concerts seront sûrement reportés en hors saison et dans l’édition 2021 notamment.

Jazz & Blues Léognan – Jacques Merle
Se projeter pour 2021 est encore trop tôt ne sachant comment va évoluer cette pandémie.
Toujours est il que sont au programme en novembre prochain la 28ème Nuit du Blues soirée au cours de la quelle nous recevrons la 51ème Tournée du Chicago Blues Festival et une première partie française. Bien entendu nous l’espérons ! Mais c’est l’incertitude totale.
Pour 2021 devant tant d’incertitudes le festival devrait se tenir du 16 au 19 juin. Sans doute avec des artistes déprogrammés en 2020. Mais c’est beaucoup trop tôt pour en parler.

Respire Jazz – Pierre Perchaud
En compensation de l’annulation, nous avons prévu d’organiser une mini saison de 4 ou 5 concerts en différents lieux de Charente avec une partie des groupes prévus au festival et de reprogrammer les autres à la prochaine édition. Ceci nous permettra de garder le contact avec notre public, aussi frustré que nous par cette annulation.

24h du Swing – Philippe Vigier
Comme dit plus haut, les groupes prévus dans le In en 2020 viendront en 2021. Pour le Off rien n’est encore acter ! Nous préparons déjà la prochaine édition de notre saison musicale « Jazz en balade ».

Jazz in Sanguinet – Benjamin Faugas
L’heure est surtout à l’organisation de cette annulation. Nous ne pouvons pas encore mesurer l’ampleur que cette crise aura sur le secteur de la Culture et celui du spectacle vivant. L’entraide, la solidarité et le soutien seront les ingrédients nécessaires à l’organisation d’un Festival Jazz in Sanguinet 2021. Les artistes programmés pour l’édition 2020 seront reportés en 2021 en fonction de leurs disponibilités.

Jazz360 – Laurent Vanhée
Nous reportons l’édition 2020 en 2021…cf question 1

Des Rives & des Notes – Paul Huyghe
Que sera cette édition 2021, nul ne le sait car comme dans beaucoup de domaines, nous sommes pour l’instant dans le flou le plus absolu. Il est certain que nous essayerons de privilégier les artistes programmés cette année et de faire au mieux en fonction de la situation à cette période-là.

Les Beaux Jours – Marie-Hélène Labasse
Aucune lisibilité à l’heure actuelle. Au printemps 2021, il y aura une nouvelle municipalité en place..

  • 4/ Comment envisagez-vous la reprise culturelle, notamment musicale (salle de concert ) pour la saison 2020-2021 ?

Souillac en Jazz – Robert Peyrillou
Nous sommes dans l’attente des dispositions de l’Etat pour la réouverture des salles gérées par la municipalité (quid encore des reports à l’automne)

Jazz & Blues Léognan – Jacques Merle
Très compliquée, dans quelles conditions pourrons nous accueillir le public, alors que les consignes de sécurités sont draconiennes, vont venir se rajouter les consignes sanitaires, et lesquelles ? Nous sera-t-il possible de pouvoir les envisager ? Comment ? Les mêmes questions se posent pour l’accueil des artistes….

Respire Jazz – Pierre Perchaud
Elle sera très certainement tardive, compliquée et dépendante des décisions gouvernementales.
Dans tous les cas de figure, Respire Jazz ne reprendra pas ses activités tant que le moindre risque subsistera pour le public, d’une part, mais aussi pour nos bénévoles et les artistes.

24h du Swing – Philippe Vigier
Nous ne savons pas encore dans quelles conditions les concerts du swing Club aux Colonnes pourront reprendre. Pour la saison musicale « jazz en balade » nous avons programmé une soirée Latin jazz avec « Latin Spirit » le samedi 17 octobre à Aillas et une soirée blues avec « les vieux briscards du blues » le samedi 12 décembre à Roquebrune. Pour le festival, le rendez-vous de l’automne se tiendra les 26 et 27 septembre.

Jazz in Sanguinet – Benjamin Faugas
cf question précédente

Jazz360 – Laurent Vanhée
Nous avons des concerts de prévus, 1 par mois de septembre à décembre, nous espérons qu’ils auront lieu.
D’autre part, pour aider nos partenaires économiques sur le territoire nous envisageons, dès que les dispositions réglementaires liées à la réouverture des bars et des restaurants le permettent, de programmer des “soupéjazz360” dans différents lieux de la CDC.

Des Rives & des Notes – Paul Huyghe
Cela dépendra du soutien politique dont bénéficiera le secteur culturel. Le public aura plus que jamais besoin de s’évader, découvrir des propos artistiques….mais les artistes auront-ils les moyens de résister à cette énorme parenthèse dans leur activité ?

Les Beaux Jours – Mari-Hélène Labasse
Beaucoup d’interrogations compte-tenu des contraintes de jauge des salles de spectacle et du ratio recettes/cachet des artistes. “Se réinventer” est le leitmotiv actuel, il faudra certainement imaginer une plus grande collaboration avec des artistes de proximité (ce qui peut aussi être très intéressant), trouver de nouvelles formes de spectacle, plus réduites, en plein air… nous sommes tous contraints à devenir imaginatifs!

  • 5/ Vos deux coups de cœur musicaux de ces douze derniers mois ?

Souillac en Jazz – Robert Peyrillou
Andreas Schaerer en quartet à Souillac en juillet 2019 et Das Kapital à Treignac en août 2019

Andreas Schaerer Quartet – “A novel of anomaly” – Live @ Europa Jazz 2018

Das Kapital au festival Jazzdor de Strasbourg

 

Jazz & Blues Léognan – Jacques Merle
Je n’en ai qu’un très récent et encore inédit : celui de Uros Peric qui a enregistré avec 3 ex-Raeletts ( chanteuses de Ray Charles) « America the Beautiful »

Concert UROS PERIC “Ray Charles Tribute” à TALENCE 17/03/2018

Respire Jazz – Pierre Perchaud
Le disque « Slow » avec Yoann Loustalot, Eric Surménian, Julien Touery et Laurent Paris et le nouveau disque du trio de Paul Lay « Deep Rivers » avec Isabel Sörling et Simon Tailleu.

Yann Loustalot, Eric Surménian, Julien Touery & Laurent Paris – Vers le nord (Slow)

Paul Lay Trio sur TSFJAZZ !

 

24h du Swing – Philippe Vigier
Vue pour la première fois en 2018 au festival de l’association Action jazz à Caudéran et l’année dernière au festival d’Andernos le groupe qui m’a le plus séduit ces derniers temps est le «Iep4Tet avec Strings ». Encore une belle idée du tromboniste Sébastien Arruti merveilleusement produit. Un mélange délicieux de traditions et de modernités jazz avec de la musique classique. J’en ai encore des frissons !

Concert Jazz à Cauderan : IEP4tet & Strings

L’autre coup de cœur c’est le retour de la chanteuse Erykah Badu qui se précise. Elle a posté au début d’année l’ébauche d’un nouveau morceau. Il semblerait que l’album soit prévu pour ces prochains mois. Gageons que nous pourrons un jour inviter la diva dans notre bastide de Monségur ! Il faut continuer à rêver pour avancer !

Erykah Badu – On & On (Official Video)

 

Jazz in Sanguinet – Benjamin Faugas
Le Festival Jazz in Sanguinet aime Big Monk BigMonk, c’est un délicat mélange de soul et de funky musique avec, en plus, un parfum de groove… Portée par des musiciens passionnes délivrant une énergie forte et subtile a la fois, cette musique touche et séduit dès les premières notes.
Le second est : Les Clopin Clopant, des infatigables du swing. Complices, ils s’attachent à faire vivre au public le balancement et la joie de toute une époque.

Big Monk – cover Wicked Game (Chris Isaak) – cover Still D.R.E (Dr Dre)

Clopin-Clopant au 144 à Toulouse – 19 nov. 2016

 

Jazz360 – Laurent Vanhée
Les enfants d’Icare , quatuor à cordes qui viennent de sortir un album sur le label du collectif Déluge.
Et le quintet du vibraphoniste David Patrois & du percussionniste Pierre Marcault “WILD POETRY”

Gizmo – Les Enfants d’Icare live @ Studio de l’Ermitage (2 mai 2018)

David Patrois & Pierre Marcault 5tet

 

Des Rives & des Notes – Paul Huyghe
Le saxophoniste Laurent Bardainne, avec son 1er album « Love is everywhere » sorti tout fraîchement le 24 avril. Un vrai bol d’air.
Encore la scène anglaise qui nous régale dans son ensemble (Moses Boyd, Shabaka, Ashley Henry, Nubya Garcia…)

Laurent Bardainne, Tigre d’Eau Douce – Love Is Everywhere (Official Audio)

 

Les Beaux Jours – Mari-Hélène Labasse
La Lune rouge d’Erik Truffaz et ya balad de Bachar Mar-Khalifé

Erik Truffaz “Lune Rouge” sur TSFJAZZ

ya balad de Bachar Mar-Khalifé

  • Question en plus : Une question-réponse que nous n’avons pas posée et à laquelle vous auriez aimé répondre

Souillac en Jazz – Robert Peyrillou
Nous saluons les personnels médicaux, les familles endeuillées et les musiciens, techniciens, producteurs, prestataires, presse, partenaires privés impactés par la crise sanitaire actuelle et remercions les partenaires publics à notre écoute

 

Merci à tous,
Certains festivals partenaires n’ayant pas encore répondu pourront éventuellement venir s’ajouter à  cet article.

Webzine - Musiques en Live Articles , , , , , , , ,

Return to Top ▲Return to Top ▲