Menu

INTERVIEW MANUSCRITE #59 – THE HOOK @ DIEGO ON THE ROCKS @ CAROLYN

INTERVIEW DE THE HOOK PAR DIEGO*ON*THE*ROCKS

THE HOOK est un groupe Mulhousien qui aurait aimé naître dans les 60’s aux côtés des ROLLING STONES tout en interprétant le rock n’roll des 70’s dont on nous rabâche sans cesse qu’il n’existe plus… Profitant d’une tournée qui passait par La Voute Bordelaise, CAROLYN a shooté le groupe alors que DIEGO a obtenu une interview de Dylan (bassiste) et Hugo (lead-guitare). Les deux autres membres sont Joe (chant, harmonica, guitare rythmique) et Eric (batterie).

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Quelles sont les origines de THE HOOK ?
THE HOOK  : (Hugo) Tout remonte au lycée, enfin même avant! Joe (chanteur) et moi-même avons grandi dans le même village, petit bled sympathique à coté de Mulhouse. Joe a commencé la musique plutôt jeune. Pour ma part, j’ai débuté à 18 ans. Pas forcément proches durant notre enfance, nous nous sommes liés d’amitié (devenue une fratrie) un jour devant le bahut. L’histoire commençait sans le savoir. Nous étions tous les deux fans de blues et de vieux rock n’ roll. En quelques jours, nous nous sommes retrouvés l’un en face de l’autre, instruments en mains! Même si la mélodie et la virtuosité n’étaient pas encore au rendez-vous, on sentait que nous étions connectés par quelque chose…

(Dylan) Pour ma part, ça fait maintenant 4 ans que j’ai rejoint le groupe. Au départ je viens aussi d’un petit bled dans l’est, mais pas le même! J’ai commencé la musique aux alentours de 18 ans, plus orientée hard rock/heavy métal. Par la suite, j’ai découvert et basculé vers le rock n’ roll et le punk rock… J’étais en école d’infirmier avec le petit frère d’Hugo. C’est donc par lui que j’ai pu rencontrer ce dernier, puis Joe. Nous sommes devenus potes, nous trainions ensemble… Puis le groupe a splitté, les 3 autres membres (ils étaient 5 à l’époque) sont partis… J’étais dans le coin, je faisais de la basse et on m’a proposé de rejoindre THE HOOK, j’ai accepté. De toute façon, on passait déjà notre vie ensemble… Quant à lui, Eric nous a rejoints il y a 2 ans suite aux disparitions mystérieuses de nos anciens batteurs… un peu comme dans le film Spinal Tap ! (rires)

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Pourquoi ressemblez-vous à un vieux groupe des 70’s alors que votre formation est récente ?
THE HOOK  : (Hugo) Probablement à cause de notre vieux-jeune batteur (rires)! Pour moi, ce n’est pas une volonté musicale de ressembler à un vieux groupe de rock. C’est juste que le rock des années 60, 70 (même 80 parfois) venait des tripes, de l’énergie sur scène. Les mélodies étaient belles et avaient du sens… C’est la musique qui nous inspire tout simplement.

(Dylan) Je suis du même avis qu’Hugo. On fait ce genre de musique car c’est celle que l’on préfère. Au départ un groupe, c’est pour se faire plaisir en jouant. Si ça marche tant mieux… et puis tu as l’avantage de créer des morceaux originaux… forcement, nous puisons notre inspiration dans la musique que l’on aime. Elle peut-être vieille mais restera intemporelle… Tu trouves que LED ZEPELLIN ou THE STOOGES ont mal vieilli ? Pas moi. Concernant les dégaines… notre style c’est les cheveux longs, perfectos, santiags, pattes def’ et jeans… je trouve ça classe, alors suivre la mode tu sais… c’est le dernier de nos soucis!

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : La question précédente est-elle un compliment (rires) ?
THE HOOK  : (Hugo) Oui et Non! Oui parce que pour moi c’était et c’est toujours la meilleure des musiques. Non parce qu’on ne veut pas être pris pour un revival-band! Nos prochaines compositions montreront que tout en s’inspirant de cette musique, nous commençons à trouver notre identité.
(Dylan) Moi je trouve que oui. Comme dit précédemment, nous essayons de jouer le style de musique que nous aimons. Si on nous identifie comme tel, qu’on nous classe dans la même catégorie… c’est qu’on a en partie réussi!

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Mulhouse et l’est de la France sont-ils rocks ? L’Allemagne est-elle plus tolérante, plus rock n’roll ?
THE HOOK  : (Dylan) Bof ! Quoique ça s’améliore…Il y a toujours les éternelles salles de concerts (« Noumatrouff » à Mulhouse, « Grillen » à Colmar, « La Laiterie » à Strasbourg…) qui programment de superbes groupes. Nous avons aussi des bars vraiment cools où trainer, des festivals bien sympas… Concernant l’Allemagne, c’est quand même plus une terre de rock que la France. L’Angleterre on n’en parle même pas… Après on se dit qu’il y a de l’amélioration. Nous avons pu croiser pas mal de jeunes groupes Français très sympathiques.
DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Quel est l’origine du nom du groupe, un rapport avec le capitaine Crochet ?
THE HOOK  : (Hugo) Non du tout! Pour ma part, ça restera toujours un mystère !
(Dylan) Il y a une chanson des ROLLING STONES qui s’appelle “Off the Hook”! Effectivement le capitaine, la légende urbaine de l’homme au crochet… faut surtout se dire que trouver un nom de groupe sympa pas trop kitsch et pas repris 10000 fois n’est pas simple !

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Hugo, qu’apporte l’arrivée de nouveaux membres dans un groupe ?
THE HOOK  : Que du bonheur et du glamour ! (rires) Dylan est un peu plus jeune avec des influences différentes, ça apporte une certaine fraicheur. Eric est actuellement le meilleur batteur au monde! (rires)

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Comment naissent les compositions du groupe ? Les riffs de guitare et d’harmonica sont-ils importants ?
THE HOOK  : (Hugo) Tous ensemble et très souvent lors de nos répétitions. Un riff de gratte, une ligne de basse, un début de parole et c’est parti ! Parfois c’est pas terrible, d’autre fois c’est nickel! (rires)
(Dylan) Ça dépend vraiment des morceaux. Certains partent sur un instrumental d’Hugo ou Joe et nous n’avons plus qu’à coller les paroles… d’autre fois on a les paroles et on brode… et l’improbable c’est en jammant! Nous trouvons un groove ou une mélodie sympa et construisons autour…
Concernant les paroles que j’écris, j’essaie de rester au maximum subjectif. Elles sont plus souvent liées à une histoire vécue qu’à un récit inventé. Pour ma part, je tente de faire en sorte que chacun puisse les interpréter et les ressentir à sa manière, pas à la mienne.

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Excepté le rock des 70’s, qu’écoutez-vous ?
THE HOOK  : (Hugo) THE ROLLING STONES, MILES DAVIS, MUDDY WATERS, WU TANG CLAN et même de la bossa nova…
(Dylan) Comme je te l’ai mentionné précédemment, j’étais initialement très métal en écoutant MEGADETH, SLAYER, MOTLEY CRÜE. J’ai un peu lâché l’affaire tout en restant très fan de punk rock, surtout celui des 70’s! Donc je dirais les RAMONES, JOHNNY THUNDERS & the HEARTBRACKERS, NEW YORK DOLLS, THE STOOGES, THE DAMNED… sans oublier LORDS OF THE NEW CHURCH, MOTORHEAD, LOU REED et… BONEY M!!!

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Ah oui quand même! Belle référence la bande à Bobby Farrell de BONEY M! Sinon vous laissez une place importante à l’improvisation sur scène comme le faisaient les DOORS ?
THE HOOK  : (Hugo) Evidemment! Je pense même que c’est une des forces du groupe. Nous ne faisons jamais le même concert.
(Dylan) Certains morceaux s’y prêtent plus que d’autres. De longs passages psychés permettent l’improvisation, des fins à rallonge… d’autres sont plus carrés et structurés et offrent moins d’opportunités. En fait cela dépend de la chanson.

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Qu’en est-il de votre album ? Un clip est prévu ?
THE HOOK  : (Dylan) On va sortir un nouveau 45 tours – 2 titres fin avril/début mai. Un clip est prévu pour l’accompagner.
(Hugo) Clips et album sont en cours, la sortie est prévue pour la fin de l’année. Actuellement, nous sommes dans la conception finale des maquettes.
DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Dernière question, qui est le plus beau mec du groupe ?
THE HOOK  : (Hugo & Dylan) Sans conteste, notre batteur Eric Bosman !

 

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Merci Hugo et Dylan en souhaitant une longue route à THE HOOK dans vos projets imminents!
THE HOOK  : A bientôt Diego.

Photos : Carolyn Caro
Facebook THE HOOK : @thehookrockband
Contact groupe : http://www.the-hook.fr/contact.html ou 06 18 62 29 70

Concerts En tournée Les Interviews de MeL Rock Webzine - Musiques en Live , , , , ,

Return to Top ▲Return to Top ▲