Menu

INTERVIEW MANUSCRITE #55 – LOUIS CHEDID @ DIEGO ON THE ROCKS

Chanson Française Concerts En tournée Les Interviews de MeL Webzine - Musiques en Live , , , , ,

INTERVIEW DE LOUIS CHEDID PAR DIEGO*ON*THE*ROCKS

La famille CHEDID est unique dans le paysage musical Français. A 72 ans, le patriarche LOUIS sortira son 21ème album en février puis entamera une tournée hexagonale lui permettant de se produire le 14 mai 2020 au Théatre Fémina de Bordeaux. Il a accepté de répondre aux questions de Diego pour Musiques En Live afin de parler de « Tout Ce Qu’On Veut Dans La Vie », sa tournée et certains moments de sa longue carrière musicale.

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Après 47 ans de carrière et une vingtaine d’albums à votre actif, quelles sont vos motivations pour sortir un nouvel album baptisé « Tout Ce Qu’On Veut Dans La Vie » ?
LOUIS CHEDID  : L’envie et le plaisir de composer et d’écrire! Même en prenant de l’âge, la volonté est intacte et vive. Tous mes albums m’ont permis d’acquérir une expérience permettant de mettre la barre assez « haute », c’est motivant et excitant à la fois.

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : J’ai eu la chance d’écouter votre disque « en primeur » mais pour nos lecteurs pourriez-vous relater succinctement les thèmes abordés ?
LOUIS CHEDID  : Le thème principal que j’aborde concerne les sentiments. Tout le monde est concerné et j’aime parler d’émotions en tentant de tirer les gens vers le haut. Il est toujours difficile pour l’auteur d’expliquer le contenu de son disque et le principe est justement de l’écouter pour savoir de quoi il en retourne! (rires)
DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Par exemple « Si J’Avais Su » et « Dis Toi Que T’Es Vivant » sont rythmées et festives, ça sent le soleil et les vacances ?
LOUIS CHEDID  : Oui, en tout cas j’aime varier les plaisirs, que ce soit des chansons groovy ou des ballades sans batterie du style guitare/voix. J’aime les choses différentes selon l’humeur et l’inspiration.
DIEGO*ON*THE*ROCKS  : D’ailleurs « Volatile Comme… » est dans l’air du temps! Un titre électro-pop qui dénature de votre style habituel ?
LOUIS CHEDID  : C’est ça. Moi aussi je suis un geek! J’ai pas mal de synthétiseurs, séquenceurs et de boites à rythmes de la première époque. J’aime ces trucs électroniques et j’entretiens une relation particulière avec le DJ LAURENT GARNIER qui est un de mes meilleurs potes. J’aime avoir toutes ces casquettes musicales. C’est une palette supplémentaire pour un musicien.

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Dans votre dernier disque j’ai particulièrement aimé le titre « Ne M’Oubliez Pas ». A qui s’adresse cette chanson ?
LOUIS CHEDID  : A tout le monde. Autant les proches que les inconnus. Un auteur vit par procuration et cette chanson permet de ne pas oublier les gens qui ne sont plus là physiquement mais qui demeurent dans nos souvenirs. Cela parle de quelqu’un qui est parti en disant à ceux qui restent : « Ne m’oubliez pas, je suis là ». Une chanson basée sur le souvenir.
DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Après la guitare/voix de « Ne M’Oubliez Pas », il y a le piano/voix de « Mon Enfant Intérieur ». Comment était LOUIS CHEDID dans son enfance intérieure ?
LOUIS CHEDID  : J’étais très réservé et timide. La musique m’a sorti de mon intérieur trop renfermé.
DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Les chansons de cet album sont courtes, de 2 à 4 minutes. On va droit à l’essentiel ?
LOUIS CHEDID  : C’est ma façon de travailler. Pour être efficace et toucher les gens, les chansons doivent être concises. Dans le processus de composition j’écris plusieurs pages pour un titre, à la fin j’élague une partie de la musique et des textes afin de trouver une précision et une cohérence. Après j’ai toujours fait des chansons courtes, 4 minutes c’est pas mal et je suis incapable d’écrire un titre de 10 minutes…

Louis Chedid - Tout ce qu'on veut dans la vie (Clip Officiel)

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : L’adaptation en concert peut être différente et produire des longueurs ?
LOUIS CHEDID  : Bien sur. Ce sera le cas pour une partie des titres du nouvel album que nous répétons actuellement. Le live est toujours différent du disque.
DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Vos enfants ont-ils collaboré a ce nouveau disque ?
LOUIS CHEDID  : Non, uniquement Anna qui a posé sa voix pour les chœurs. Ce disque a été réalisé avec MARLON B. qui a travaillé avec RENAN LUCE et JULIETTE ARMANET. Nous avions bossé ensemble lors de l’album familial des CHEDID en 2016. Habituellement je réalise moi-même mes albums mais j’ai eu envie de re-collaborer avec lui dans mon album personnel, je suis très bien tombé! Les amis ayant entendu ce disque me font part d’une nouveauté dans la réalisation due à MARLON B. et cela me fait très plaisir.
DIEGO*ON*THE*ROCKS  : « Redevenir Un Etre Humain » est un constat accablant de l’abondance technologique qui nous entoure ?
LOUIS CHEDID  : Absolument! Et moi le premier avec mon Iphone… A ce jour nous sommes complètement absorbés par nos smartphones et c’est terrible comme nous sommes dépendants de ces objets!
 
DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Je crois que nous le sommes tous! Pour en revenir aux concerts, quels souvenirs gardez-vous de cette tournée en famille avec MATTHIEU, ANNA et JOSEPH ?
LOUIS CHEDID  : Un souvenir inouï! Je voyais sur le visage des spectateurs le bonheur d’être parmi nous. Outre le côté musical, ils étaient émus de partager notre passion réunissant 4 personnes de 2 générations différentes mais de la même famille. C’est rare.
DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Même unique! A part la famille HIGELIN qui aurait pu le faire, aucun autre artiste n’a réalisé ce genre de performance! D’ailleurs vous serez au Théatre Fémina de Bordeaux le 14 mai 2020. Cette tournée est prévue en groupe ou en solo comme en 2013 ?
LOUIS CHEDID  : Avec des musiciens. Nous serons 5 sur scène et c’est carrément une autre histoire. L’album précédent baptisé « Deux Fois L’Infini » avait été réalisé seul, ce qui explique la tournée adéquate. Je suis très excité de retrouver la scène avec les musiciens, les répétitions ont commencé et j’ai très envie de retrouver le public et de partager.

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Y’ a t’il des rencontres musicales que vous auriez du faire et que vous regrettez ?
LOUIS CHEDID  : Il y en a plein! Pas seulement avec des artistes mais aussi avec des gens croisés un soir et avec qui nous n’avons pas eu le temps d’aller plus loin. Je crois qu’il ne faut rien regretter dans la vie.
DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Est-il difficile pour les jeunes musiciens Français de percer en 2020 ?
LOUIS CHEDID  : Pas plus qu’avant! C’est un métier qui a toujours été difficile. Il y a beaucoup d’appelés pour peu d’élus. C’est rare et sélectif. Il y a beaucoup de travail et certaines choses qui font parfois la différence.
A ce jour, il est plus aisé de se faire connaitre avec les réseaux sociaux qu’à mon époque. Cela permet d’exposer sa musique aux yeux et à l’oreille du monde entier sans passer par une maison de disques. Pas mal de jeunes artistes font leur trou par ce biais.
DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Au cours de votre carrière vous avez composé quelques musiques de films et pourtant la dernière date de 1992… Après « Pinot Simple Flic » ou « Promotion Canapé », vous n’avez pas été sollicité ?
LOUIS CHEDID  : Si j’ai été sollicité mais j’ai surtout travaillé avec des amis et des proches. Je prends l’exemple de JUGNOT qui est un copain. Les chansons pour les autres, j’aime les faire pour des gens que je connais bien. J’ai également fait « Le Soldat Rose » en 2006 avec plein de chanteurs comme BENABAR, CABREL, SOUCHON, PARADIS, SANSEVERINO ou mon fils MATTHIEU. Les bandes originales ne sont pas mon activité principale et c’est plus une histoire d’amis. C’est un peu égoïste mais je reste sincère.

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Et vous n’êtes jamais revenu à la réalisation de film qui est votre premier travail ?
LOUIS CHEDID  : Non, pas encore. Je n’ai pas dit mon dernier mot!
DIEGO*ON*THE*ROCKS  : C’est ça! Vous êtes jeune encore! HUGUES AUFRAY me disait récemment qu’il commençait sa plus belle décennie à 90 ans!
LOUIS CHEDID  : Tant qu’il y a de la vie, y’a de l’espoir! HUGUES a raison.

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Dernière question, êtes vous un clown ?
LOUIS CHEDID  : Très bonne question! J’adore les clowns. J’aime le rôle de l’Auguste qui porte un nez rouge. C’est un très très bon personnage. Parfois drôle, il se fait taper dessus et se défend. Généralement il triomphe toujours à la fin… J’adore!
DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Merci beaucoup LOUIS CHEDID. Rendez-vous en mai au théâtre Fémina de Bordeaux!
LOUIS CHEDID  : Merci à vous, je l’ai déjà fait et j’adore ce théâtre. A bientôt, venez nombreux!

Remerciements : Valérie Talagas & Maud de PIAS FRANCE
Relecture : Jacky G.

Chanson Française Concerts En tournée Les Interviews de MeL Webzine - Musiques en Live , , , , ,

Return to Top ▲Return to Top ▲