Menu

MAX BIRD – BORDEAUX FEMINA #LIVE REPORT @LUCIE PRAILLE

MAX BIRD – FEMINA 16/11/2019

 

Savez-vous reconnaître un pingouin d’un manchot? 

Après avoir vu L’encyclo-spectacle de Max Bird vous le saurez !
C’est là tout le but de ce spectacle, transmettre du savoir au public. Si le principe n’a pas l’air très amusant, Max Bird vous fera changer d’avis très vite. Car si vos professeurs de collège n’ont pas pu vous intéresser aux effets d’une molécules d’alcool sur le corps humain ou à l’extinction des dinosaures, cet artiste y arrive simplement avec un humour déjanté et décalé, un visage très expressif, un grand dynamisme et une bonne mise en scène.

 

 

Mais qui est-il ?

Max Bird est un jeune humoriste et également un youtubeur, c’est pourquoi le public dans la salle du Fémina de Bordeaux était plutôt jeune. En demandant si certains connaissent sa chaîne youtube, ces dernier le saluent d’un “CUI CUI !!” général, leur cri de ralliement.

 

Mais n’ayez crainte, il n’est évidemment pas nécessaire de connaître ses vidéos pour apprécier son spectacle !

 

Celui-ci démarre avec une salve d’applaudissements avant même que l’artiste ne soit entré en scène. Et pour bien débuter son spectacle, Max Bird décide de montrer la réelle raison de la disparition des dinosaures (qui n’ont d’ailleurs pas tous réellement disparus : peut-être que, comme moi, vous en mangez un tous les dimanche rôtis et avec quelques frites ), en imitant le dernier couple de vélociraptor.
Après quoi c’est avec une voix grave et remplie d’une réelle envie de mettre fin à cette lacune incroyable dont souffre l’humanité, qu’il nous explique la différence entre les pingouins et les manchots, qui sont malheureusement encore et toujours confondus.

 

Après avoir raconté à sa façon les mythes d’œdipe et d’Osiris ainsi que les effets de l’alcool sur notre corps pour que chacun puisse “se pinter la gueule en toute connaissance de cause“, il reprend son imitation de vélociraptor pour nous permettre de jouer les quelques niveaux du jeu “Vélociraptor Conquest II“, guidés par une voix nous expliquant comment le diriger.

 

 

 

C’est sa propre vie et surtout ses passions que Max Bird met en scène avec humour et émotions en nous racontant sa passion pour la faune d’Amazonie et sa recherche désespérée d’un animal rare : la harpie féroce.

Finalement, il termine son spectacle en mettant enfin un terme à ce grand débat de la tomate : fruit ou légume ?

Du début à la fin du spectacle, ce ne fut que rires entrecoupés de moments de culture. Max Bird nous entraîne dans son univers sans même qu’on ne s’en rende compte, et le rire est au rendez-vous !

Un très bon spectacle à voir et revoir par un artiste qui débute mais dont on a pas fini d’entendre parler !

Reports Concerts Webzine - Musiques en Live , , ,

Return to Top ▲Return to Top ▲