Menu

PHIL CAMPBELL – BORDEAUX #LIVE REPORT @ AMANDINE CARREAU

Articles Non classé Reports Concerts Webzine - Musiques en Live , , , , , ,

PHIL CAMPBELL & THE BASTARD SONS – ROCK SCHOOL BARBEY 25/09/2019

Première partie : Seeds of Mary

Le groupe bordelais Seeds of Mary, composé de Jérem (chant), Julien (guitare), Raph (Guitare/chant), Eliott (Basse/chant) et d’Aaron (batterie), a ouvert la soirée de façon magistrale. Ce groupe qui a vu le jour fin 2011, a su communiquer son énergie débordante au public. Forts de leurs compositions originales au son frais et nouveau, les Seeds cherchent à redécouvrir le genre rock métal alternatif. Leurs morceaux envoient du lourd tout en proposant des moments aériens. Une vraie pépite !

Seul petit bémol: la courte durée du set ! On en voulait encore plus !

Suivez les sur Facebook pour vous tenir au courant de leurs prochaines dates et sorties d’albums !

Texte écrit avec l’aimable collaboration de @ Kevin Couleard

Seeds Of Mary – The Dying Sun | Official Live Session Video | 4K

Main Event : Phil Campbell & The Bastard Sons

Après une petite pause et un changement de scène, Phil Campbell & The Bastard Sons ont enflammé la scène de la Rock School Barbay. Ambiance rock’n’roll garantie ! Le groupe a commencé son set par le très punchy Step into the fire, qui vous cueille avec efficacité au creux des oreilles. Le ton était donné !

La formation a enchaîné les titres à un rythme effréné pendant 1h30 environ, ne laissant pas de répit au public enthousiaste ! La communication avec celui-ci était d’ailleurs de mise, Neil Starr, le chanteur, mobilisait régulièrement la fosse pour chanter avec elle. Le troisième morceau a été rapidement l’occasion de jouer avec la fibre nostalgique de l’audience. Lorsque que le titre Rock out du groupe Motörhead a commencé, le public s’est animé de plus belle.

Le choix de set list que le groupe avait fait était d’ailleurs équilibré, mêlant habilement les compositions originales et énergiques telles que Freak Show, High Rule ou encore Get on Your Knees, aux morceaux iconiques de Motörhead, pour le plus grand plaisir des fans, tels que Born to Raise Hell et The Ace of SpadesPhil Campbell et ses fils (Todd, Dane, et Tyla) s’y sont donnés à cœur joie pour distiller leur dynamisme et vitalité, si présente dans leur musique. L’ancien guitariste de Motörhead a également profité du concert pour partager deux morceaux, These Old Boots et Straight Up, issus de son projet solo à venir, au bon son rock’n’roll comme on les aime. L’accueil du public de ces nouveaux titres a été positif, le test était réussi. Un projet que l’on a hâte de voir sortir dans les bacs !

Entre deux changements de guitare, Phil a également tenu à rendre hommage au groupe punk rock des Ramones. Le morceau Rockaway Beach a donc été entonné par le groupe pour ajouter un zeste survitaminé à la soirée, suivi de près par R.A.M.O.N.E.S. de Motörhead. L’ex-Motörhead a été l’objet, tout au long du concert, de  l’attention particulière des fans du groupe, qui voulaient approcher la scène au plus près de leur idole.  Certains on un peu gâché la vue en levant non-stop leurs portables pour prendre en photos et vidéos l’artiste, mais ils étaient fort heureusement peu nombreux…

Phil était très en forme, enchaînant les riffs et les solos avec brio, pour le plus grand plaisir de l’auditoire. Cette énergie partagée entre le groupe et le public à participé au sentiment que le cours du temps s’était accéléré. Déjà la fin du set se faisait sentir, le groupe l’achevant sur deux morceaux, à savoir l’indétrônable et incontournable The Ace of Spades de Motörhead, et la composition originale du groupe Ringleader, à la batterie puissante qui ne laisse aucun doute sur sa filiation avec le groupe anglais.

L’heure du rappel a sonné… Et le quintet avait sélectionné trois excellents morceaux pour clôturer cette soirée. Après une courte pause, le groupe est revenu sur scène pour allumer et lancer un dernier bâton de dynamite sonore de leur cru avec Big Mouth, tout de riffs, certes classiques, mais efficaces, et sa batterie claquante, idéal pour distiller une énergie punk au sein du public. Ont suivi deux titres en l’hommage de Motörhead et de Lemmy Kilmister. Le premier, Lost Woman Blues, avec ses tonalités blues a permis de faire redescendre la pression tout en permettant à Phil et son fils Todd de régaler le public avec un jeu de guitare intense. Le second, et dernier de la soirée, n’était autre que l’hymne tautologique Killed by Death, que l’ensemble de la salle a entonné de bon cœur. Un final, certes quelque peu convenu, mais dont il aurait été dommage de se passer.

Conclusion

  • Un concert énergique à la mécanique bien huilée, où l’on avait envie, du début à la fin, du taper du pied et de balancer la tête en rythme.
  • Phil Campbell & The Bastard Sons est un groupe qui ne prétend pas révolutionner le genre hard rock, mais qui entend bien le pérenniser. Il le fait d’ailleurs d’une façon efficace !

Set list complète du concert: 

Step into the fire

Step into the Fire

Freak Show

Rock out 

Motörhead – Rock Out |official Video|

These old Boots

PHIL CAMPBELL – These Old Boots Feat. Dee Snider, Mick Mars & Chris Fehn (OFFICIAL VIDEO)

High Rule

Born to Raise Hell

Motorhead – Born to Raise Hell

Dark Days

PHIL CAMPBELL AND THE BASTARD SONS – Dark Days (OFFICIAL VIDEO)

Get on Your Knees

Rockaway Beach 

RAMONES – Rockaway Beach

R.A.M.O.N.E.S.

Motörhead – R.A.M.O.N.E.S. Live Full-HD

Straight Up 

Straight Up (Live) – Phil Campbell & the Bastard Sons – Bordeaux, 25 Sep 2019

Silver Machine (reprise de Hawkwind)

PHIL CAMPBELL AND THE BASTARD SONS – Silver Machine (OFFICIAL VIDEO)

The Ace of Spades 

Motörhead – Ace Of Spades (Official Video)

Ringleader

PHIL CAMPBELL AND THE BASTARD SONS – Ringleader (OFFICIAL LYRIC VIDEO)

Rappel

Big Mouth

Phil Campbell and the Bastard Sons – Big Mouth (Official Lyric Video)

Lost Woman Blues

MOTÖRHEAD – Lost Woman Blues (Live)

Killed by Death

Motörhead ♠ Killed By Death ♠

Articles Non classé Reports Concerts Webzine - Musiques en Live , , , , , ,

Return to Top ▲Return to Top ▲