Menu

INTERVIEW MANUSCRITE #41 – LEE FIELDS @ DIEGO ON THE ROCKS @ CAROLYN

En tournée Funk Les Interviews de MeL Soul Webzine - Musiques en Live , , , ,

INTERVIEW DE LEE FIELDS PAR DIEGO*ON*THE*ROCKS

Cette interview a été réalisée au Krakatoa de Mérignac avec la complicité d’Arthur qui organise les déplacements de l’artiste lors de ses tournées hexagonales. Diego tient particulièrement à le remercier pour sa simplicité et sa disponibilité.

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : 50 ans de carrière, 69 ans. Quel bilan faites-vous ?
LEE FIELDS : Tout d’abord merci infiniment de vous intéresser à moi! En 50 ans de carrière, j’ai tenu à constamment rester un musicien professionnel. L’homme public et l’homme de scène que je suis sont différents. Certains mélangent vie privée et vie professionnelle. Ce n’est pas mon cas. En concert je suis un performer et donne le meilleur de moi-même lors de mes shows. Dans un cadre privé je suis comme tout le monde et vis normalement. J’essaie d’être très respectueux des lois et des gens qui m’entourent.

Lee Fields – You're The Kind Of Girl (OFFICIAL VIDEO)

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Que vous a apporté cette collaboration avec « THE EXPRESSIONS » depuis une dizaine d’années ?
LEE FIELDS : Ma carrière de groupe a commencé avec « LEE FIELDS & THE SOUL PROVIDERS » qui sont devenus les « DAP-KINGS » dans les années 2000. Leur musique est très funky/disco et LEON MICHELS était leur saxophoniste. Nous nous sommes retrouvés en 2008 pour former « THE EXPRESSIONS » et notre style musical diffère de JAMES BROWN et des DAP-KINGS. Je suis trop souvent comparé au « Godfather Of Soul »!
S’il fallait revenir à ma discographie solo, mon premier single date de 1969 (« Bewilldered »). On peut considérer que mon premier succès est de 1973 et s’appelait « Let’s Talk It Over » qui est devenu plus célèbre avec le temps qu’à sa date de sortie.

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Qu’y a t’il dans votre dernier album sorti en 2019 qu’il n’y avait pas dans les albums précédents ?
LEE FIELDS : Tous les albums composés sont différents et rapportent diverses périodes. Actuellement nous sommes dans un moment chaotique où les hommes politiques sèment le désordre et fabriquent des lois inutiles.
Cet album « It Rains Love » permet de ramener les choses dans l’ordre et de donner l’espoir. L’amour doit être le plus important pour remettre les priorités à leur place. Ce disque a pour but de réunir les gens, c’était mon objectif en l’écrivant. Il faut se méfier de la mauvaise image que peuvent donner nos dirigeants et le système actuel! J’essaie de chanter pour redonner l’espoir et l’amour afin qu’ils deviennent contagieux…

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Un extrait de votre chanson « Your What’s Needed In My Life », je vous cite :
« You’re everything, You’re everything to me, You’re the air i breathe, You’re the moon, You’re the sun, You’re my guiding star ». LEE, Avez-vous du succès avec les femmes ? Etes-vous un grand romantique ?
LEE FIELDS : Ces paroles ont un double sens. Je parle à ma femme mais également à Dieu. Il est partout et lorsque je déclare mon amour, j’inclus Dieu dans l’équation. Il s’agit d’un ensemble, mon amour réunit ma femme et mes croyances qui sont très importantes à mes yeux.
Pour le côté romantique, j’aimerais me considérer comme tel car je suis fidèle à mon épouse depuis 50 ans. Certains romantiques passent d’une histoire à l’autre. Pour ma part, je suis un romantique amoureux de la même personne.

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Vous avez collaboré avec le Français MARTIN SOLVEIG en 2006/2008. Quels souvenirs en gardez-vous ?
LEE FIELDS : J’ai beaucoup de respects pour lui et nous nous voyons régulièrement. Il a le rythme de la musique dans la peau. Il m’a apporté beaucoup de choses et notamment la possibilité de rencontrer d’autres personnes.
Je suis toujours ouvert pour toutes les collaborations. Néanmoins le principal étant le sens des chansons car j’accorde beaucoup d’importances aux textes.

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Quelles sont vos plus belles rencontres ?
LEE FIELDS : Sans conteste ED SHEERAN! J’ai eu la chance de faire sa première partie dans un stade en Australie. Devant 80 000 personnes, cet homme seul sur scène avec sa guitare a mis une ambiance que je n’avais jamais vu auparavant! Je ne sais pas comment il peut réaliser ce genre de performance. En comparaison avec MICHAEL JACKSON qui avait des musiciens, des artifices et une grosse mise en scène, c’est incroyable.
J’ai eu la chance de vivre cet instant intense en temps que chanteur dans un groupe qui ouvrait pour ED SHEERAN et c’est un souvenir impérissable.

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Vous parliez du public Australien, qu’en est-il du public Français ?
LEE FIELDS : C’est un public formidable et très expressif. Les Français sont chaleureux et probablement l’une des meilleures audiences.

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Quel est votre programme pour 2020 ?
LEE FIELDS : J’aimerais continuer à composer des morceaux et repartir en tournée. J’essaie de profiter un maximum de ma famille et je donne un conseil à vos lecteurs : Amusez-vous et profitez-en! Il faut avoir du fun et voir les choses en positivant!

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Merci infiniment LEE pour cette interview et bon concert!
LEE FIELDS : Merci beaucoup! A bientôt.

Remerciements : Arthur, Alice (Krakatoa)

En tournée Funk Les Interviews de MeL Soul Webzine - Musiques en Live , , , ,

Return to Top ▲Return to Top ▲