Menu

INTERVIEW MANUSCRITE #40 – GRAND CORPS MALADE @ DIEGO ON THE ROCKS

Chanson Française Les Interviews de MeL Webzine - Musiques en Live , , ,

INTERVIEW DE GRAND CORPS MALADE PAR DIEGO*ON*THE*ROCKS

A 42 ans, Fabien Marsaud connu sous le pseudonyme GRAND CORPS MALADE fait un premier bilan de carrière en publiant un best-of baptisé « Collection 2003-2019 », double CD paru le 30/08/2019. En 7 albums (dont 1 B.O.) et 2 films co-réalisés avec Medhi Idir, l’un des précurseurs du Slam en France a accepté de répondre aux questions de Diego alors qu’il continue une tournée hexagonale et prépare un nouvel album original pour 2020.

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Fabien, le disque « 2003-2019 » compile tes plus belles chansons. Déjà l’heure du bilan à 42 ans ?
GRAND CORPS MALADE : J’aime bien faire des bilans, j’en fais tous les ans! Plus sérieusement c’est un petit coup d’oeil dans le rétroviseur et l’occasion était sympathique de sortir un projet. Il s’agit d’un double album « Collection » comprenant un disque des titres classiques piochés dans les 6 albums passés et un deuxième rempli d’inédits, de versions concerts et de duos. J’estime que c’est un privilège de rencontrer les plumes et les voix de Charles Aznavour, Francis Cabrel, Véronique Sanson, Richard Bohringer ou Oxmo Puccino. L’heure de ce bilan ne veut pas dire qu’on s’arrête là! (rires)

GRAND CORPS MALADE – Dimanche soir (live)

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Beaucoup de titres sont piochés dans « Midi 20 », ton premier album sorti en 2006 ?
GRAND CORPS MALADE : Oui, probablement parce que c’est l’album le plus vieux de mon répertoire. C’est aussi la source de mon début de carrière et beaucoup de titres n’ont pas été joués sur scène depuis longtemps.

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : De tous ces albums, y’en a t’il un qui restera plus difficile à réaliser que les autres ?
GRAND CORPS MALADE : Non, chaque album est un plaisir et beaucoup de travail. Une remise en cause en continuant son savoir faire dans le but de divertir et proposer des nouveautés. Il n’y a pas eu d’album facile mais pas de compliqué non plus.
Cela a toujours été fluide. J’écris régulièrement et ne rentre pas en studio dans le but d’écrire! J’ai toujours des textes sous le coude.

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Beaucoup de collaborations dans le second disque. Y’en a t’il que tu envisages ?
GRAND CORPS MALADE : Je n’ai pas de nom à te citer mais le prochain album sera probablement un album de duos. J’ai envie d’un disque uniquement avec des femmes, qu’elles soient actrices ou chanteuses avec des profils différents. C’est une idée que j’imagine, peut-être changera t’elle mais j’y pense fortement! J’aime beaucoup les collaborations et il peut y en avoir d’autres à venir.
DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Un album original ou de reprises ?
GRAND CORPS MALADE : Original! Que des nouveaux titres. On va se remettre à écrire et proposer des nouveautés après ce disque « Collection 2003-2019 ».

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Si tu devais retenir un moment de ta carrière, lequel serait-il ?
GRAND CORPS MALADE : Le plus fou c’est le premier album. Je ne connaissais pas ce milieu et sortais de mes petits bars « Slam ». Soudainement, mon album s’est vendu, j’ai fais des gros concerts et ai obtenu une reconnaissance avec les victoires de la musique. C’est parti très vite et reste un moment important. Cela m’émerveille! En octobre on repasse à l’Olympia et je trouve génial que le public continue à me suivre. Je ne m’en lasse pas!

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Si je te dis que M.Jackson était le « King Of Pop » international et que Grand Corps Malade est le « King Of Slam » Français. Qu’en penses-tu ?
GRAND CORPS MALADE : J’accepte avec plaisir! C’est pas à moi de le dire mais je précise que connaissant bien le Slam, il y en a d’autres qui ont un talent immense. Tous les slameurs ne cherchent pas à faire carrière et n’ont pas nécessairement de projet grand public. Je n’ai rien inventé et ne suis qu’un humble représentant. A côté de ça, je suis fier d’avoir pu l’exposer à l’auditeur en l’expliquant.

LA VIE SCOLAIRE – Bande-annonce

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Le film « La vie scolaire » vient de sortir au cinéma. Est-ce une autobiographie de ta vie ?
GRAND CORPS MALADE : Moins autobiographique que le premier qui s’appelait « Patients » et qui adaptait mon livre. Concernant « La vie scolaire », c’est plein de petites tranches de vie que j’ai connu ou que Medhi Idir qui l’a co-réalisé avec moi a connu. Ça parle de nos souvenirs et de notre vécu durant nos années collèges.

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Concernant tes deux films, Angelo Foley a réalisé les bandes originales, pourquoi pas Grand Corps Malade ?
GRAND CORPS MALADE : Simplement parce que sur mes albums je ne fais pas les musiques, je m’occupe uniquement des textes. Je suis auteur et j’ai la chance de bosser avec de très bons compositeurs. Je préfère rester à ma place en me concentrant sur les textes. Angelo Foley s’est également occupé de la réalisation musicale de mes deux derniers albums personnels.

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Que préfère Fabien Marsaud, être slameur, réalisateur ou écrivain ?
GRAND CORPS MALADE : Ecrivain non, je n’ai fais qu’un livre! C’était une belle expérience d’un exercice très solitaire mais je préfère travailler en équipe. La réalisation c’est génial, en plus notre dernier film obtient de bons scores en salles. Un film est un projet colossal qui dure deux ans et qui rassemble beaucoup de gens. Hors de question que j’arrête!
Pour la musique, c’est mon premier métier. J’aime la scène et ne me vois pas arrêter, c’est évident!

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : D’autres activités artistiques t’attirent ?
GRAND CORPS MALADE : Non, faire des disques et des tournées rempli une vie. En y ajoutant les films, je me contente de ces deux casquettes!

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Dans les rencontres passées, un souvenir à nous raconter ?
GRAND CORPS MALADE : Toutes les rencontres sont importantes mais celle avec Charles Aznavour aujourd’hui disparu a pris une connotation particulière. Je lui avais proposé ce duo, Charles vouvoyait tout le monde. Il avait accepté à condition que j’écrive le texte pour nos deux voix et qu’il s’occupe de la musique. Il voulait des vers en Alexandrin pour sa partie chantée afin de les mettre en musique. C’était une lourde responsabilité synonyme d’une belle pression. Cela renforce un moment légendaire pour moi.
Mais chez Francis Cabrel j’ai également passé deux jours mémorables! D’ailleurs comme avec Véronique Sanson…

Grand Corps Malade – Je Viens De Là

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Quel est le programme de Grand Corps Malade pour 2019 ?
GRAND CORPS MALADE : On continue la promotion de notre film qui vient de sortir pour laisser place au bouche à oreilles. Fin septembre je reprends ma tournée musicale jusqu’à la fin de l’année. En 2020, on va se mettre à écrire de nouveaux projets cinématographiques puis travailler sur cet album de duos. Le but est qu’il sorte l’an prochain.
DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Une tournée sera difficile s’il s’agit de duos!
GRAND CORPS MALADE : Oui mais on sortira de deux ans de scène! Néanmoins on peut faire vivre en live quelques rares dates exceptionnelles, à Paris, Lyon, Marseille ou Bordeaux!
DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Musiques En Live étant de Bordeaux, on t’attend de pied ferme! Merci pour l’interview.
GRAND CORPS MALADE : Merci, tchao!

Remerciements : Jean Rachid & Fabien.

Chanson Française Les Interviews de MeL Webzine - Musiques en Live , , ,

Return to Top ▲Return to Top ▲