Menu

EIFFEL – MERIGNAC #LIVE REPORT @ DIEGO ON THE ROCKS

Chroniques Concerts En tournée Pop Rock Reports Concerts Webzine - Musiques en Live , , , , ,

EIFFEL – KRAKATOA (Concert Mystère #2) 24/05/2019

Le principe des concerts mystères du Krakatoa de Mérignac est simple : un artiste est invité et le public découvre celui-ci lors du levé de rideau à 21 heures pétantes. Afin qu’un minimum de spectateurs se risquent, la salle la plus rock de Bordeaux distille des indices plusieurs semaines avant l’évènement. Concernant cette deuxième édition, pas de doute, c’est le groupe local EIFFEL qui effectue un superbe retour avec son 6ème album et entame une grosse tournée Française.

Le moment que va passer la poignée de spectateurs va s’avérer d’une intensité bénéfique au rock Français dont l’électro-pop omniprésente actuelle a ravagé l’ADN. La set-list très judicieuse reflète l’intégralité des albums d’un groupe qui existe depuis 21 ans et dont la qualité n’est plus à prouver. Renforcé d’un clavier pour la scène (Damien Pouvreau), la bande à Romain Humeau va enflammer le Krakatoa durant 1h45 en présentant de nombreux extraits de “Stupor Machine”. L’intégralité du set est rock n’roll et l’essence qui anime le quatuor est d’une sincérité permettant d’éviter les discours inutiles entre les titres. Pour citer les plus électriques, “Il pleut des cordes”, “Miragine”, “Sombre”, “Je m’obstine” et l’énorme “Hype” (de 2001) resteront les moments anthologiques du show. L’ambiance est transpirante, Nicolas Couret qui martelle inlassablement ses fûts reprend son souffle lors des rares instants de répit alors que Romain Humeau essuie sa crinière régulièrement pour repartir dans des envolées lyriques nécessitant plusieurs écoutes pour s’imprégner des textes. Les jeux de mots sont nombreux et le verbiage subtil. L’auteur est un poète, “Chasse spleen” récent clip et premier single de l’année mérite une reconnaissance médiatique. La rythmique de “Big data” est affolante alors qu’Estelle Humeau et Nicolas Bonniere assurent paisiblement leurs partitions même si le guitariste s’autorise parfois quelques sauts digne de son idole Kurt Cobain. EIFFEL prouve dans sa prestation une unité digne des grands groupes. Côté chanson, “A tout moment la rue” et “Oui” sont enchainées pour montrer la cohérence d’un titre à l’autre, même s’ils ont 10 ans d’écart et que le peuple redescend dans ses boulevards tous les samedis jusqu’à l’impasse… A contretemps, les textes de Romain reflètent l’évidence. De rares moments calmes apaisent l’assistance, “Dispersés” et “Place de mon coeur” sont de ceux-là. Côté décor, la sobriété prime sous de superbes lumières et une poignée de cotillons puis un jouet pour bébé (avec bruitages de ferme!) demeureront les seuls effets spéciaux. L’important est ailleurs…

Difficile de citer tous les titres d’un set qui fut très efficace, du “T’as tout, tu profites de rien” inaugural au “Je voudrais pas crever” final. La certitude réside dans cette conclusion : il faut voir EIFFEL dans sa tournée 2019 et acheter “Stupor Machine” qui mérite des éloges. Le rock Français ou “chanté en Français” est de retour et EIFFEL en est le fer de lance! Merci pour ces instants de plaisir rappelant le meilleur de NOIR DESIR.

L’interview du groupe accordée à Diego en avril 2019 : https://www.musiques-en-live.com/?p=75262

Photos : Diego

Chroniques Concerts En tournée Pop Rock Reports Concerts Webzine - Musiques en Live , , , , ,

Return to Top ▲Return to Top ▲