Menu

INTERVIEW MANUSCRITE #34 – SWEAT LIKE AN APE @ DIEGO ON THE ROCKS

Les Interviews de MeL Rock Webzine - Musiques en Live , , , ,

INTERVIEW SWEAT LIKE AN APE! PAR DIEGO*ON*THE*ROCKS

SWEAT LIKE AN APE! a été créé en 2013 et vient de sortir son troisième album baptisé « Spells that rhyme ». A ce jour, le groupe est composé de SOL HESS (guitare, chant), JEROME D’AVIAU (batterie), MATT BOHERS (guitare) et OSCAR GALEA (basse). Sous le regard photographique de CAROLYN, le quatuor a répondu aux questions de DIEGO quelques heures avant un concert au Krakatoa de Mérignac.

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Petit retour en arrière, comment s’est formé le groupe et d’où vient le nom SWEAT LIKE AN APE ?
SWEAT LIKE AN APE : Le projet est né en 2013 sur MySpace lorsque j’ai reçu (Sol) une proposition du bassiste ARNAUD PIERRET alors que j’étais dans un groupe qui s’appelait SOL HESS AND THE SYMPATIK’S. Il recherchait des gens pour un projet de punk-dancefloor. J’étais dans le post-punk atmosphérique très cinématographique avec des grosses ambiances, du post-rock chanté sauvage. On a commencé à deux dans sa cave et après avoir composé quelques titres, nous avons recruté JEROME D’AVIAU en batteur et PIERRE GUIGNARD qui était notre premier guitariste.
Concernant le nom, SWEAT LIKE AN APE veut dire « TRANSPIRE COMME UN SINGE ». C’est en rapport avec notre premier single baptisé « Ape ». A l’époque nous sentions un rapport à l’urgence, la dance et la transpiration. De plus les singes sont des animaux chouettes et rigolos. Nous avons conjugué le fun et l’intense! (rires)

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : MAT et OSCAR, comment avez-vous intégré le groupe ?
SWEAT LIKE AN APE : SOL m’a appelé et connaissant déjà SWEAT LIKE AN APE, j’ai trouvé ça génial. Je viens et ai joué avec des groupes en Espagne et c’est la première fois que je trouvais une telle affinité musicale. Le gros challenge fût que nous partions en tournée un mois après mon intégration. Cela a été rapide mais super! (Oscar)
Me concernant, je suis le petit dernier arrivé après la sortie de l’album précédent. Je connais SOL depuis 10 ans et me suis occupé de SWEAT LIKE AN APE aux débuts. PIERRE partant vivre en Chine, j’ai accepté cette proposition qui peut paraitre évidente. (Mat)
Nous savions que tu étais un tueur à la guitare et sur scène même si PIERRE était un excellent showman! Effectivement son départ précipité fût un moment de panique que nous avons géré! (Sol)

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : JEROME, qu’est ce qui différencie le nouvel album du précédent « Dance to the ring in our ears »?
SWEAT LIKE AN APE : La plus grosse différente est la présence de MAT. C’est le même groupe avec une continuité dans la dynamique mais il a apporté une nervosité et une pincée de noirceur que vous n’avions pas.

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Comment composez-vous vos titres ? Lorsqu’on entend « Wolf », on a l’impression que le point de départ est le riff de guitare et que tout tourne autour ?
SWEAT LIKE AN APE : Ça se construit un peu comme ça. Un morceau part de l’idée d’une personne, qu’elle soit à la guitare, à la basse ou autre. Ensuite on jamme autour de cette idée même si nous n’improvisons pas sur scène. Cela n’empêche pas l’extension d’un titre en live mais nous ne sommes pas un groupe d’improvisation pure. Notre façon d’écrire impose de nous retrouver tous les 4. « Wolf » est née sur la première partie du morceau, il s’est passé un truc au bout d’une heure et un accident apporte la chanson. C’est un mélange nuancé à partir d’une base. Comme pour l’album précédent nous nous sommes enfermés pour créer nos titres. Cela vient de nos plannings respectifs qui ne nous permettent pas de répéter toutes les semaines comme les groupes classiques. Nous avons trop de projets et sommes obligés de bloquer des périodes de résidence pour construire nos disques. (Sol)

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : « Witch » bénéficie d’un clip alors que c’est le titre le plus court de l’album, surprenant ?
SWEAT LIKE AN APE : Oui, « Spell » aussi est courte, moins de deux minutes. Une suite de clip est prévue, 5 au total. JEROME est réalisateur, j’ai fait des études de cinéma et suis scénariste de BD (Sol). Nous nous sommes dit que cela pourrait être chouette de se servir de notre rapport à la fiction et à la narration. Les clips permettent de défendre l’album par l’appui d’un visuel.

Sweat Like An Ape! – Witch (Official Video)

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : A tour de rôle, quels sont vos autres projets en dehors de SWEAT LIKE AN APE ?
SWEAT LIKE AN APE : J’ai d’autres groupes sur Paris dont un duo grunge-garage baptisé REWINDER. Avec OSCAR nous avons joué dans ZERO BRANCO, un projet New Wave en trio dont le chanteur est Italien. (Mat)
Moi je me consacre uniquement à SWEAT LIKE AN APE! Sinon je suis également créateur de bijoux depuis très longtemps! (Oscar)
Depuis 2009 j’ai un groupe qui s’appelle SOL HESS AND THE SYMPATIK’S dans une ambiance très atmosphérique. Nous avons fait deux disques et en préparons un troisième sous le pseudonyme SOL HESS AND THE BOOM BOOM DOOM REVIEW. Ensuite avec JEROME nous avons plusieurs projets dont DOCTEUR CULOTTE ainsi qu’un spectacle pour enfant baptisé THE ROCKY GRENADINE PICTURE SHOW. C’est un concert dessiné rock. Nous préparons également un BD concert inspiré de « La saga de Grirm » de JEREMIE MOREAU autour d’un volcan Islandais. (Sol)
Outre ce qu’à dit SOL, j’ai un autre projet baptisé FUCK ON, c’est de la Techno-punk déjanté que je joue avec PHIL et KARIM. Je fais des synthétiseurs pour danser sur un fond techno et boite à rythmes. Nous avons quelques dates sur Bordeaux. Je suis également auteur de BD et sort des bouquins. Je réalise des séries pour la TV. (Jerome)

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Vous êtes tous multicartes !!!
SWEAT LIKE AN APE : Nous sommes obligés pour survivre! (rires) En fait, on se nourrit de nos projets variés qui nous occupent tout le temps. Nous aimons les univers narratifs.

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : A la collégiale, quels artistes vous ont donné envie de jouer du rock ?
SWEAT LIKE AN APE : LCD SOUNDSYSTEM, B-52’S, ELVIS PRESLEY, PAUL MC CARTNEY, KURT COBAIN. Comme disait LEMMY de MOTORHEAD, la musique de ton adolescence reste à vie! SWEAT LIKE AN APE aussi!!! KORTATU, c’est du rock basque Espagnol.

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Qui a réalisé la belle pochette de votre album ?
SWEAT LIKE AN APE : Il s’agit d’un auteur de BD qui s’appelle BRECHT EVENS. C’est un Belge d’une trentaine d’années. Il fait toute l’illustration et le graphisme a été réalisé par SAM MURDOCK, un label Québécois. La pochette représente le rapport cosmique et mystique que nous souhaitions. Il y a quelque chose de plus grand que nous, des forces invisibles! (Sol)

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Quel est votre programme pour 2019 ?
SWEAT LIKE AN APE : Nous rentrons d’une tournée de deux semaines. Après Mérignac, nous jouerons à La Rochelle, Sainte Bazeille, Tours et de rares dates cet été. Une tournée automnale est en cours de montage pour défendre « Spells that rhyme ».

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Merci les gars, longue vie à votre troisième album et beaucoup de concerts!
SWEAT LIKE AN APE : Merci à toi, à bientôt.

Remerciements : Ophélie HERRAIRE pour LAGON NOIR (visible en photo ci-dessus)
Photos : CAROLYN.

Les Interviews de MeL Rock Webzine - Musiques en Live , , , ,

Return to Top ▲Return to Top ▲