Menu

YOUPI! LA CITE DE LA PEUR A 25 ANS! SAVEZ-VOUS DANSER LA CARIOCA?

Articles Humour Musical Non classé , , , , , , , , ,

 

Deux jours après le début du 72ème festival de Cannes, le jeudi 16 mai à 21h30, les 25 ans du film culte La Cité de la peur ont été célébrés en bonne et due forme sur la plage Macé, à quelques mètres du Palais des Festivals.

Alain Chabat et Gérard Darmon « très contents » de danser La Carioca

Un cinéma en plein air a été installé pour projeter le film, en version restaurée, pour une séance spéciale réunissant les spectateurs nostalgiques et le groupe d’humoriste Les Nuls (Dominique Farrugia, Chantal Lauby et Alain Chabat). Au cours de la projection, un « incident technique » a eu lieu, interrompant le film au grand dam du public alors que la fameuse scène de La Carioca allait débuter.
La déception fut de courte durée… Cette coupure portait la signature d’Alain Chabat et de Gérard Darmon qui, une fois montés sur scène, ont reproduit la danse culte du film, pour le plus grand plaisir du public cannois.

« C’est bien faisez tous comme moi » : retour sur les origines d’une danse culte

Les sonorités salsa, tango et jazzy de la musique de La Cité de la peur donnent envie de se déhancher. Mais d’où vient ce morceau si entraînant ?
Le père de La Carioca est Vincent Youmans, compositeur et producteur américain de Broadway, qui a écrit de nombreuses musiques de films. Ainsi, dès l’origine cette musique a un fort lien avec le septième art. Composée pour le film Flying down to Rio en 1933, la musique est d’abord dansée par Fred Astaire et Ginger Rogers. L’air est ensuite chanté par l’actrice Etta Moten Barnett dans une autre scène du film.

La Carioca a connu un second souffle dans les années 1950. De nombreux artistes de jazz, notamment le célèbre trompettiste Chet Becker, en compagnie de Gerry Mulligan, l’ont reprise à leur façon en 1952 :

Les pianistes Oscar Peterson (en 1954) et Hampton Hawes (en 1955), l’ont également remise sur le devant de la scène, chacun proposant son interprétation inédite :

Mais alors, comment ce morceau est-il arrivé dans le film La Cité de la Peur ? L’acteur Dominique Farrugia a expliqué cela sur tweeter : « à l’époque » il écoutait un disque de Fred Astaire qui l’a inspiré avec Les Nuls pour réaliser la scène mythique du film.

Allez, on se la repasse une dernière fois, on ne s’en lasse pas :

Amandine C.

Articles Humour Musical Non classé , , , , , , , , ,

Return to Top ▲Return to Top ▲