Menu

INTERVIEW MANUSCRITE #15 – AMIR @ DIEGO ON THE ROCKS

Les Interviews de MeL Webzine - Musiques en Live , , , ,

INTERVIEW AMIR PAR DIEGO*ON*THE*ROCKS

Fin janvier lors de son passage pour les concerts des ENFOIRÉS 2019, AMIR effectuait des rencontres au PULLMAN HOTEL de Bordeaux-Lac pour promouvoir son imminente tournée des zéniths Français. Il a répondu aux questions de MUSIQUES EN LIVE.

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : AMIR, merci d’accepter cette interview. Tout d’abord, ça se passe bien cette nouvelle édition des ENFOIRÉS ?
AMIR : C’est magique. On a le privilège de vivre cette aventure qui fête sa 30 ème édition. On se retrouve avec des superbes artistes et les copains. Le public Bordelais est très sympathique, les mises en scène extraordinaires, nous sommes gâtés! Cela fait plaisir car en plus des très bonnes conditions de travail, on s’amuse et on fait ça pour une bonne cause : LES RESTOS DU COEUR.

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Quelques nouveaux pour cette édition ?
AMIR : Oui, SLIMANE, CLAUDIO CAPÉO, MALIK BENTHALA, PAULINE LEFEVRE et le retour des INCONNUS. Il y a beaucoup de nouveautés et tout fonctionne parfaitement bien.

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Depuis l’EUROVISION 2016, tout a été très vite pour toi. Tu seras le 13 mars à l’ARKÉA ARENA. Comment appréhendes-tu cette tournée de grandes salles alors que tu as fait plusieurs fois le Théatre Fémina à Bordeaux ?
AMIR : C’est magique car je me retrouve à faire un métier rêvé alors que mon destin était tout autre! 3 ans plus tard, je m’apprête à chanter dans les plus grandes salles de France. Je n’y pense pas trop car c’est un cadeau tellement merveilleux. J’ai écrit des chansons en espérant que les gens les aiment et je suis ébloui du résultat. On écrit, on commence à monter sur scène, sans expérience, on débute. Je dis volontairement « On » car les musiciens me suivent. Le bébé grandit et les gens sont émus par mes chansons, j’en suis bouleversé et reconnaissant. Je veux rendre au public tout l’amour qu’il donne, c’est un très beau cadeau.

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Le public fidèle qui t’a vu en petite salle doit s’attendre à quoi dans un zénith ou une arène ?
AMIR : Evidemment la setlist et la mise en scène seront différentes. Je ne peux dévoiler les surprises mais nous connaissons le potentiel des grandes salles et on ne néglige rien.

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Pour un chanteur populaire, le public est un besoin viscéral ? C’est un ADN, dans ton sang ?
AMIR : C’est notre raison d’être. C’est l’interlocuteur avec qui nous souhaitons échanger, avant, pendant ou après le concert. Le public est le premier test de chaque chose que j’exprime publiquement. Je me nourris des avis sur ce que je dis, chante, sur mes clips. C’est un échange perpétuel permettant de me connaitre et reconnaitre artistiquement. Je tiens à la proximité qui n’est pas anodine au résultat actuel. L’échange et l’écoute sont quotidiens, c’est vital pour moi.

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Ton album est sorti en 2017, tu envisages déjà la suite ou tu profites pleinement des concerts ?
AMIR : Je profite pleinement de l’instant présent et une réédition de mon album est ressorti avec 14 inédits, nous sommes dans l’excitation de faire découvrir de nouveaux morceaux. C’est une façon de dire j’ai envie de faire des chansons sans nécessairement sortir un nouvel album. Depuis 2016, nous avons sorti 2 albums et une réédition, j’ai la tête dans le guidon et pour me nourrir d’une nouvelle inspiration il faudra une pause. Le recul est nécessaire et il faudra que je me consacre à mes proches. Je voudrais aussi apporter de la nouveauté au public, c’est la base de l’engagement d’un artiste. Se renouveler, surprendre…

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Par rapport à ton parcours, tu pourrais même faire d’autre chose : animateur TV ou une pub pour un dentifrice avec ton beau sourire ? (rire)
AMIR : Ah ouais, pour un dentiste se serait pas mal! Tu envoies mon CV ?

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Pas de soucis! Un petit mot sur BILAL HASSANI ?
AMIR : Sans surprise. Très bon artiste qui est original. Il a envie de porter haut nos couleurs en espérant que le public Européen adhèrera. Je le souhaite de tout mon coeur. Je le dis tous les ans mais BILAL le mérite, tous les ingrédients sont réunis pour être très fort cette année. Il se démarque. Il a remporté le concours et une mobilisation se passe autour de lui, elle est totalement justifiée. J’aimerais voir une ferveur Européenne car il connait le métier. C’est tout un procédé dans lequel je suis optimiste et avoir le concours l’an prochain à Paris serait formidable !

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Effectivement! Autre point que je souhaitais aborder, quelles sont tes références musicales?
AMIR : Y’en a beaucoup, d’AZNAVOUR aux BEATLES en passant par CORNEILLE, STEVIE WONDER, GOLDMAN et GAINSBOURG!

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Des collaborations que tu aimerais faire ?
AMIR : Y’en a plus que je voudrais faire que ne pas faire! On le voit dans le hall de cet hôtel après les concerts… la musique est un jeu de rencontre. Je n’ai pas de préférence car la magie peut survenir à chaque fois dès qu’on est avec un nouvel artiste.

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Dernière question, tu retournes souvent en Israel ?
AMIR : Oui, c’est un très beau pays, ma famille y vit et j’y retourne régulièrement.

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Merci AMIR, je rappelle que tu seras le 13 mars à L’ARKÉA ARENA de Floirac.
AMIR : Merci à vous, à bientôt.

Remerciements particuliers : Emilie d’EUTERPE et Carolyn pour les photos non publiées.

Les Interviews de MeL Webzine - Musiques en Live , , , ,

Return to Top ▲Return to Top ▲