Menu

INTERVIEW MANUSCRITE #13 – STEPHAN EICHER @ DIEGO ON THE ROCKS

Les Interviews de MeL Webzine - Musiques en Live , ,

INTERVIEW STEPHAN EICHER PAR DIEGO*ON*THE*ROCKS

STEPHAN EICHER est l’artiste Suisse qu’on ne présente plus en France. Agé de 58 ans, il sortira son 15ème album en février 2019 enregistré avec la troupe TRAKTORKESTAR et STEFF LA CHEFFE qui l’accompagnent sur scène. Le sympathique chanteur a accepté de répondre aux questions de Musiques En Live au micro de Diego :

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Merci infiniment d’accepter cette interview pour Musiques En Live. STEPHAN, je sais que vous avez eu quelques soucis de santé fin 2018, comment allez-vous ?
STEPHAN EICHER : Ce ne sont pas des “petits soucis” mais des trucs plutôt sérieux, j’ai eu un accident au dos et ne me suis pas soigné comme il aurait fallu. J’ai mis 4 mois à m’en remettre en passant par les hôpitaux et les scanners. Les docteurs se sont “grattés la tête” (rires) et il a été difficile de devoir déplacer deux fois des dates de concert car je pensais être prêt beaucoup plus tôt. Maintenant ça va, je suis actuellement à La Rochelle, je marche dans la vieille ville et cela me fait bizarre. Sinon je chante, je monte sur scène, je danse un peu moins mais je suis accompagné de la troupe TRAKTORKESTAR qui sont jeunes et sportifs, ils font la danse, je m’occupe des chansons.

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Avant de revenir sur la tournée actuelle, quels souvenirs gardez-vous de la précédente avec les automates ?
STEPHAN EICHER : Artistiquement ce n’était pas simple à mettre en place car j’étais seul et il fallait inventer et gérer plein d’automates qui font de la musique. J’ai pris 3 mois pour apprendre comment diriger les batteries, pianos et orgues. J’ai fais 110 représentations et je pense que c’est la tournée la plus satisfaisante car j’étais avec ces petits monstres automatisés et j’adorais çà! La seule particularité était que j’étais seul. 5 personnes s’occupaient de monter et démonter la scène mais moi j’étais seul avant et après le concert. C’est pour cela que je voulais être entouré lors de la prochaine tournée.

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Parlons-en, qui sont TRAKTORKESTAR et STEFF LA CHEFFE qui vous accompagnent ?
STEPHAN EICHER : TRAKTORKESTAR est un groupe Suisse de Bern. Leur musique est influencée par les immigrés originaires des Balkans qui sont arrivés dans notre pays dans les années 80/90, ils ont laissé leur trace dans le football mais également dans la musique! Ils cultivent une musique dansante mais triste. STEFF LA CHEFFE vient du HIP-HOP. Malheureusement, elle ne nous accompagne pas pour les dates début 2019 car elle vient de sortir son album et assure sa tournée promotionnelle. Son disque est numéro 1 en Suisse, je suis content pour elle. Elle reviendra pour les festivals cet été.

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Combien êtes-vous sur scène ?
STEPHAN EICHER : Nous sommes 14.

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Comme une tournée précédente ou vous finissiez en fosse en fanfare ?
STEPHAN EICHER : Tout à fait! Exactement la même chose sauf qu’on commence et on finit en fosse!

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : STEPHAN, j’ai eu la chance de vous voir de nombreuses fois en concert et je vous félicite de réinventer un concept différent à chaque tournée.
STEPHAN EICHER : Merci beaucoup, cela me fait autant plaisir de l’entendre que de le faire.

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : C’est sincère. Je me souviens qu’il y a 20 ans vous accueillîtes sur scène les spectateurs dans un canapé alors qu’ils rentraient dans la salle!
STEPHAN EICHER : Oui c’était le backstage concerto où l’idée était de monter les loges sur scène. Le public était backstage sur scène et il y avait des bières et des frigos. Certains montaient et prenaient une boisson! C’était jouissif aussi! Nous accordions nos instruments en public, un bon souvenir. Je m’amusais à regarder les gens.

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Le 15 février sortira votre nouvel album baptisé “HUH!” Quel est le concept ?
STEPHAN EICHER : C’est mon répertoire qui est revisité avec TRAKTORKESTAR et STEFF LA CHEFFE. J’ai eu quelques soucis avec ma maison de disques (POLYDOR) mais début 2018 le directeur a changé et M. ESPINOZA m’a demandé d’avoir la setlist du concert avec TRAKTORKESTAR sur un disque. Nous avons réarrangé certaines chansons et composé 4 nouveaux titres pour l’album qui sortira en février. Ca s’appelle “HUH!” comme lorsqu’on est assis sur un cheval et qu’on veut que ça avance! C’est pareil pour mon nouveau départ… En France on l’écrit pareil avec un “H” en moins.

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Les nouvelles chansons sont incluses dans la tournée ?
STEPHAN EICHER : Oui bien sur. C’était intéressant de créer des morceaux pour les jouer en groupe. 3 batteries, 9 cuivres, c’est excitant d’écrire pour un groupe de fous-furieux!

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : En février vous êtes en France, en mars en Allemagne. Quel est le programme après ?
STEPHAN EICHER : J’aimerais bien retourner en studio avec mon frère MARTIN. Nous avions un groupe qui s’appelait GRAUZONE il y a 40 ans. On doit faire un deuxième disque depuis cette époque… autrement je ne sais pas, vous avez une idée, que voulez-vous que je fasse ?
DIEGO*ON*THE*ROCKS  : De mémoire le disque avec votre frère était en 1980 ?
STEPHAN EICHER : Oui c’est ça! (surpris)

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : C’est pas tout jeune! Un album de reprises ou un disque symphonique peut-être sympathique sans être nécessairement original. Qu’en pensez-vous ?
STEPHAN EICHER : Ok je le note. Symphonique non car je pense que c’est à la fin d’une carrière qu’il faut jouer des cordes…

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Vous avez déjà repris des chants Suisses!
STEPHAN EICHER : Oui oui. Je réfléchis. Je vais y penser…

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : D’ailleurs STEPHAN je vous imagine très bien passer au festival COGNAC BLUES PASSION début juillet où votre répertoire serait complètement approprié à l’ambiance familiale ainsi qu’au site!
STEPHAN EICHER : Ok! Dites à l’organisateur de contacter ASTERIOS qui organisera ça! Mes musiciens vont adorer le nom “COGNAC”!!! (rires)

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : J’en toucherai un mot à MICHEL ROLLAND qui est le très sympathique directeur du festival.
STEPHAN EICHER : Pas de problème! Mettez-nous en contact et on arrive!

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Merci STEPHAN pour votre sympathie et la qualité de vos compositions. Je me permets de vous adresser un message personnel : Votre plus beau titre est “Rivière” et en live la combinaison “Des hauts, des bas” avec “Papa was a rolling stone” est dantesque.
STEPHAN EICHER : Oh! merci. J’aime beaucoup aussi “Rivière” qui est un classique larmoyant! Nous sommes deux à l’adorer comme çà!!! (rires) Dans le spectacle actuel, il y a des sonorités soul qui accompagnent mes titres.

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Merci beaucoup STEPHAN. On se voit prochainement au casino de Bordeaux et en tournée dans toute la France!
STEPHAN EICHER : Oui et à COGNAC aussi! A bientôt.

Remerciements particuliers : Annaig Harnois de ASTERIOS.

Les Interviews de MeL Webzine - Musiques en Live , ,

Return to Top ▲Return to Top ▲