Menu

MORCHEEBA / HEAD ON TELEVISION – KRAKATOA #LIVE REPORT @ DIEGO ON THE ROCKS

Chroniques Concerts En tournée Pop Reports Concerts Trip Hop Webzine - Musiques en Live , , , , , , , ,

MORCHEEBA / HEAD ON TELEVISION KRAKATOA 30/11/2018


20H30 : Le duo Parisien HEAD ON TELEVISION (HOTV) renforcé de Joachim Müllner au chant investit la scène du Krakatoa, antre Girondine des musiques actuelles, rock et electro. Sylvain et Aurélien que vous pourrez découvrir prochainement en interview sur Musiques En Live sont deux gars très sympathiques dont le talent ne demande qu’à s’exprimer. En 5 titres et 30 minutes de show, le trio va bouger le Kraka en laissant un sentiment de “trop peu” tant leur final sur “Out of body experiences”, dernier single en date, fut apprécié. Simple et très influencé par la “French touch” qui fit nos années 90/2000 (AIR, PHOENIX), Sylvain utilise avec parcimonie les vocoders sur son synthétiseur alors qu’Aurélien donne le rythme à la basse de titres comme “Don’t forget your weapon”, “Freedom” ou “Shining” que le curieux présent ce soir ira inexorablement télécharger en rentrant du concert. Certes DAFT PUNK transpire des compositions du groupe qui sortira un album d’ici deux ans mais la diversité des guests souhaités fera l’identité propre de HOTV. Quoiqu’il en soit, il faudra suivre avec intérêt les hommes en bleu qui ont leur mot à dire dans l’électro-pop héxagonal actuel.


21H30 : Skye Edwards, Ross Godfrey et les MORCHEEBA entrent en scène. 9 albums, 22 ans de carrière et quelques séparations ou projets personnels plus tard, les Britanniques font sold-out sur toute leur tournée Française et les 100 minutes de spectacle à venir vont nous expliquer pourquoi… Telle une tigresse à la voix veloutée portant un chapeau haut de forme, la fine chanteuse aux bras musclés va séduire les Bordelais avec quelques nouveautés (“Never undo”, le superbe “Blaze away” ou “Sweet L.A.” lors du rappel) mais surtout de larges extraits de “Big calm”, album culte de 1998. L’ambiance reggae de “Friction”, la nappe synthétique de “The sea”, “Blindfold” ou la crise de fou rire sur “Let me see” rappellent aux novices que MORCHEEBA a marqué durablement la trip-hop comme MASSIVE ATTACK, TRICKY ou PORTISHEAD. Tout au long du show les lumières montent en puissance pour atteindre l’apogée sur “Slow down” ou un laser rouge encage littéralement Skye… superbe! Le diable est mis à l’honneur (“Blood like lemonade”) et MORCHEEBA rendra hommage à trois artistes durant ce set : Tout d’abord GEORGE GERSHWIN avec le magnifique “Summertime”, ensuite DAVID BOWIE (“Let’s dance”) et enfin NEIL YOUNG sur “Don’t let it bring you down”. Pour ma part, je suis nettement plus sensible à la version revisitée du Canadien de 1970 qu’à la tentative dansante du titre de ZIGGY STARDUST ou la chanteuse cherchait des spectateurs avec des pompes rouges. Force est de constater que les influences sont du gros calibre! Avant le rappel et sans BENJAMIN BIOLAY, “Paris sur mer” illumina de bleu-blanc-rouge une superbe scène. Le groupe quitte définitivement le public avec “Rome wasn’t built in a day”, époque à laquelle la souriante Skye était coupée court et arborait une petite mèche blonde (2000). Depuis la chevelure s’est allongée et colorée en rouge.


Au final, cette soirée au Krakatoa fut (une fois de plus) très réussie. Une première partie prometteuse suivie des 5 MORCHEEBA qui ont ravi les spectateurs d’une nuit en liant douceur et visuel. Bravo!  

* Retrouvez les Live Reports de DIEGO*ON*THE*ROCKS (depuis 1990) sur son blog.

** A (ré) écouter l’émission « Diego On The Rocks » le 1er mercredi du mois, de 20h à 22h sur Aquitaine Radio Live.  

*** Photos : @Carolyn Caro (instagram : carolyn.c-photography)

“Mon moment préféré d’un concert ? Le lendemain, lorsque je revis l’instant et rédige la chronique…”

Chroniques Concerts En tournée Pop Reports Concerts Trip Hop Webzine - Musiques en Live , , , , , , , ,

Return to Top ▲Return to Top ▲