Menu

INTERVIEW MANUSCRITE #9 – SUPACHILL @ DIEGO ON THE ROCKS @CAROLYN

INTERVIEW SUPACHILL PAR DIEGO*ON*THE*ROCKS

C’est toujours interessant de côtoyer des groupes débutants en devenir. Ce jour, je rencontre SUPACHILL quelques heures avant le deuxième concert de leur jeune carrière. Leur premier album baptisé « SOFA » est sorti le 12 octobre (chez BANZAI LAB) et force est de constater que les personnalités se dévoilent dès que la parole leur est donnée. Une belle rencontre imagée par les photos de Carolyn Caro qui m’accompagne au Krakatoa de Mérignac ce 7 novembre 2018.

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Pouvez-vous présenter votre groupe à nos lecteurs?
SUPACHILL : Nous sommes originaires de Marseille et SUPACHILL est composé de 8 membres: Fabien (Lil Fish – beatmaker), Henri (rappeur Anglais Nuffsaid), Jiu (basse, contrebasse), Seb (trompette), Mélanie (chant), Elsa (flute), Julien (trombone) et Mister Frenchwax. Nous sommes un collectif en studio mais un groupe sur scène. SUPACHILL veut dire « sensation ». L’idée représente des copains qui se retrouvent sur un sofa pour exprimer leurs points de vue respectifs sur l’actualité et leurs envies. Ceci explique pourquoi notre premier album est baptisé ainsi.
Supachill ©Carolyn.C 3

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Comment vous êtes vous rencontrés ?
SUPACHILL : Dans un club échangiste au cours d’un gang-bang… (rires). Non, sérieusement nous nous sommes rencontrés sur différents plateaux (au « White pub » à Flaine) puis sur un festival en Auvergne. Il y a 3 Marseillais dans le groupe, des Toulousains, Parisiens (Cergy Pontoise), 1 Anglais et une Lyonnaise.

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Comment s’est passée la réalisation de « SOFA », premier album sorti le 12/10/2018 ?
SUPACHILL : Nous nous sommes réunis sur un projet commun à base de beats instrumentaux qui donnent le fondement des morceaux. Une fois les idées naissantes, les musiciens et chanteurs ont apporté leur touche personnelle afin de compiler l’ensemble des titres et d’en extraire leur essence. Une fois l’instrumental posé parfois à l’aide de samples, les musiciens recomposent tout ce qui concerne les soufflants, basse et voix. Tout est réarrangé. Nous avons une base hip-hop qui donne SUPACHILL.

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Un projet ULULE pour financer un clip est en cours ?
SUPACHILL : Oui tout a fait. Le financement est terminé et nous avons largement atteint notre objectif. Notre premier clip a été tourné et sortira en décembre. ULULE a participé au merchandising ainsi qu’à la rémunération du réalisateur.
Supachill ©Carolyn.C 24

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Quelles seraient vos collaborations rêvées ?
SUPACHILL : RUFF AND RAGGED est une inspiration maintenant qu’AZNAVOUR et ZAZ sont morts (rires). SUPACHILL a pour vocation les featurings et nous espérons développer le concept. Nous n’avons pas de style musical défini mais plutôt une méga compilation de différents styles ayant pour base un fondement hip hop. Dans « SOFA », l’amateur retrouvera des influences soul, reggae, funky, electro et jazz. Le featuring impossible aurait été ARETHA FRANKLIN. D’ailleurs nous sommes enchantés de partager le plateau de ce soir avec ELECTRO DELUXE.

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Pourriez-vous avoir d’autres projets autres que musicaux ?
SUPACHILL : Le hip hop est une culture et nous sommes bien entourés à Marseille par des collectifs, graffeurs, associations, photographes et l’art urbain en général. Nous aimons également le skate, les tatouages et la pêche… (rires)

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Quels sont vos disques de référence ?
SUPACHILL : « One self » de DJ VADIM & YARAH BRAVO (2005), « Dark side of the moon » de PINK FLOYD (1973), « Run hard » de JEHST de l’album « Falling down » (2003), « Far beyond driven » de PANTERA (1994), des artistes comme ARETHA FRANKLIN, BETTY DAVIS ou MARVA WHITNEY pour l’ensemble de leurs carrières.

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Quels sont vos projets pour 2019 ?
SUPACHILL : Monter un stand de wraps au Panama! On fait des wraps de fou à Marseille gout sardine! (rires)
Sérieusement, si BANZAI LAB nous suit on prévoit sortir un nouvel EP en début d’année avec des morceaux inédits non inclus dans « SOFA ». On espère également un deuxième album fin 2019, début 2020.
Supachill ©Carolyn.C 36

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : A quelques minutes de monter sur scène, la tension monte ?
SUPACHILL : Ca fait trois jours qu’on y pense! Nous sommes impatients et stressés de monter sur scène devant un public inconnu. Ce soir c’est notre deuxième concert, le premier était notre release party à la maison, c’était complet et très chouette. On se frotte à un nouveau public et une nouvelle salle, c’est motivant. Des dates se profilent pour l’année prochaine.

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : Merci SUPACHILL pour l’entretien en loges, bon concert et bon vent à votre premier album.
SUPACHILL : Merci à vous deux pour l’interview et les photos. A bientôt.

Remerciements particuliers à Nolwenn pour BANZAI LAB
Facebook : @supachill13
Instagram Carolyn Caro photography : carolyn.c-photography

C'Découverte En tournée Ils ont de l'avenir Les Interviews de MeL Webzine - Musiques en Live , , , , ,

Return to Top ▲Return to Top ▲