Menu

SKULLCORE – ANGERFIST – L’ENTREPÔT #LIVE REPORT @ ALIZE SIBELLA & ELISE BELLOT

Concerts Reports Concerts Webzine - Musiques en Live , , , , , , , , , , , , ,

Vendredi 20 avril, Skullcore et Les rencontres électroniques urbaines ont invité sept artistes et crew de la scène hardcore locale et internationale à venir faire trembler les murs de l’Entrepôt à Bordeaux. De Slender, Padawan, Sparx Lexxon, Death Break, Angerfist, The Sawyers à  Moonkore, ces sept DJ se sont succédés de 23h à 7h. Une excellente programmation et une excellente soirée en perspective !

 

Avec un line-up très prometteuse et comme toujours éclectique : Du Hardcore au Crossbreed en passant par la Frenchcore et l’Uptempo, il y en avait pour tous les goûts !  Quels sont les ingrédients secrets d’une soirée réussie ? Une déco hardcore à souhait, des stands en tout genre, un chill out, et un public en forme pour cette édition spéciale en présence de Monsieur Angerfist !

Parmi les artistes, le retour du jeune DJ bordelais Slender aka Antoine. Après son passage à l’Entrepôt en février dernier, le voilà de retour pour un set à la sauce Frenchcore qui en ravira plus d’un pour ce début de soirée ! Certains regretteront de ne pas être rentré dès le début ! De sa première soirée au W-Club avec Art-Scenyk jusqu’à l’Entrepôt aux côtés d’Angerfist, Slender a fait une ascension fulgurante et ne cesse de faire ses preuves dans ce milieu ! Ses impressions sur la soirée en disent long sur sa satisfaction.

« C’était une soirée de malade ! Une des meilleures soirées Hardcore de ces 3 dernières années sur Bordeaux !! Le public était vraiment chaud, y’avait une ambiance de malade ! En plus j’ai eu l’honneur de rencontrer Angerfist, c’est un rêve qui s’est réalisé de me retrouver sur le même line up que lui ! J’me suis réveillé sur un petit nuage (rires). J’ai fait des rencontres géniales dans le public et en backstage, on s’est vraiment éclaté tous et les autres DJ ont tout cassé! Je m’en souviendrai de celle-là ! » 

Également de retour sur la scène hardcore bordelaise après sa warm up de la Stormcore du 18 novembre dernier à l’Espace du Lac, et son passage à l’Entrepôt le 17 février,  Padawan, ce jeune DJ bordelais qui a fait ses débuts en free-party ne cesse de nous surprendre ! Entre ses passages au Red Club à Tours, au Red Gate à Bordeaux et sur Exode Records Radio en tant que nouveau DJ résident, Padawan est revenu en force à l’Entrepôt avec un set de crossbreed industriel préparé aux petits oignons, largement apprécié par le public ! Une soirée de plus à son palmarès, un podcast sorti avant la fin du mois sur Karnage Records et déjà deux prochaines soirées annoncées : le 18 mai au Red Gate avec le collectif E.Generation, en VS avec Moonkore et en présence notamment des DJ Iridium et D-Frek, et le 9 juin au Red Club, de nouveau en compagnie de Mr. Angerfist. Ca promet !

Robin, plus connu sous le nom de Sparx Lesson, a commencé à mixer en 2015 puis depuis deux ans à produire sur Ableton. Bercé dans la musique, il joue plusieurs instruments depuis son plus jeune âge. Être musicien lui a facilité la tâche en ce qui concerne les mélodies et les accords kick/bass. Président des soirées “Lord Of Core”, organisées à La Fabrique (Tarbes) et d’Exode Records Radio avec Padawan et Moonkore, ce jeune DJ producteur a fait trembler la salle au son de Freestyle/Raw, d’Hardcore Mainstream, de Frenchcore et Industrial mais aussi de l’Uptempo. Présent aux côtés de nombreux artistes tels que Korsakoff, DJ Mad Dog, The Punisher, Adrenokrome, Sghenny MadAttak, Bass Facker, Ketamane, il a su affirmer son style !

Ce qu’il préfère c’est voir la foule danser et chanter ses propres chansons.

Il vient tout juste de rejoindre le label « Hardcore France Records » créé par DJ Maissouille. Nous avons hâte de voir où tout cela va le mener !

« C’était ouf !!! L’ambiance était incroyable, les gens étaient motivés comme jamais, ils répondaient au moindre drop. Dès qu’ils connaissaient une mélodie je pouvais couper le son et ils continuaient à chanter ! C’est ce genre de soirée qui me motive à aller de l’avant, vraiment. Merci à Skullcore ! Sans oublier les artistes qui étaient tous aussi bons les uns que les autres. Le line-up était polyvalent, et même Angerfist lui-même est resté jusqu’à la fin car je suppose qu’il devait beaucoup apprécier aussi de son côté » 

 

Un crew énergique venu de Toulouse ça vous parle ? Au tour des trois DJ de Death Break de rentrer en scène avec leur set Industrial Hardcore. De 175 à 220 BPM, on peut dire que l’ambiance dans le public était à son paroxysme et la température bouillante ! 

L’association Death Break a été créée en avril 2016, et le projet Death Break Crew lors de la première soirée au Bikini à Toulouse pour The Lost Island de Karnage. Avant de se lancer dans ce projet, leur passif en soirées et festivals était déjà bien chargé ! En plus de leur passion pour ce milieu, c‘est toutes ces expériences qui les ont motivé à se lancer et à devenir résidents sur Exode Records Radio. Void One – Resonate (The Clamps Remix) a été joué en exclusivité pour cette soirée, et mission accomplie, le public a validé ! Elle sera disponible sur leur prochain album “DISTRESS LP” en Free DL !

Death Break sera à Montpellier en mai pour une soirée organisée par les Fractals au Mélomane. Le duo survitaminé Blendstorms débarque sur Bordeaux d’ici peu. Et ils reviennent cette année encore pour la fête de la musique à Toulouse avec une line up salée et un soundsystem qui va tout casser!

« C’était notre première fois ici et quelle première ! On a pris une sacrée claque… Bordeaux est fou ! Quelle énergie, gros big up a tout.e.s celles/ceux qui étaient présent.e.s pour notre set. Voir un public aussi réceptif c’est juste le pied pour un dj. L’équipe Skullcore nous a régalé avec un mapping de ouf, et un public bouillant. Et puis passer la main à Mister Angerfist c’est toujours grandiose. Tous les ingrédients étaient réunis pour qu’on passe une soirée de dingue ! Merci à l’orga de nous avoir fait confiance, à l’Entrepôt de nous avoir accueilli et au public une nouvelle fois pour votre soutien ! »

 

On ne le présente plus, nous avions l’honneur de recevoir le maître du Hardcore Angerfist à Bordeaux ce samedi 20 avril ! De son vrai nom Denis Masseling, Angerfist a commencé aux côtés du label Overload Records en 2002 avec son premier EP intitulé “Criminally Insane”. Quelques 6 albums fructueux et 16 ans plus tard, Angerfist est qualifié comme l’un des DJ les plus influents de la scène techno hardcore mondiale. Célèbre pour son masque, l’organisation de la soirée avait prévue une jolie surprise pour son public en offrant à chaque participant un masque semblable au sien, de quoi en réjouir plus d’un à l’idée de ramener un souvenir emblématique de cette soirée ! Son set a bien évidemment fait l’unanimité, du public en passant par les DJ, ses 1h30 de show resteront gravées dans les murs de l’Entrepôt ! When I say Anger ?

The Sawers aka Nico se présente devant la foule déchaînée après le passage d’Angerfist. Proche de l’incontournable Maissouille, The Sawers, après s’être intéressé à la Hard Techno et à la Schranz, finit par s’orienter vers le Hardcore, la Frenchcore et le Crossbreed, notamment sous le label AstroFonik. Il n’est pas sans dire qu’avec The Sawers aux platines accompagné de Mc Nedoua au micro, la température n’est pas redescendue dans la salle et les BPM n’ont pas réussi à fatiguer un public toujours aussi bouillant !  Leur première à Bordeaux fut tout simplement une réussite et c’est un véritable show que les deux artistes ont offert au public  bordelais.

« J’ai trouvé le public bordelais très réactif et super chaud !!! On a essayé de foutre un maximum de bordel. Pour ma première fois à Bordeaux, j’ai trouvé ça monstrueux !!! Il y a vraiment un feeling propre à Bordeaux! Le club était super cool !! » 

 

De la DJ Art School aux plus grosses soirées de la région, il n’y a qu’un pas pour ce jeune DJ qui porte le nom de Moonkore. Ses nombreux passages sur l’Exode Records Radio l’ont aidé à gagner en expérience et en notoriété, ce qui lui vaut sa présence dans de plus en plus de soirées et un titre de DJ résident, tout comme Padawan, Spark Lesson et Death Break. Du Red Gate au BT59 en compagnie de Maissouille et The Sickest Squad, le voilà aux côtés du maître Angerfist pour cette soirée qui une fois de plus l’accompagnera dans son ascension en tant que DJ du monde hardcore ! Son impression sur la soirée ?  “C’était la guerre ! C’était trop bien ! ” Un closing uptempo servi sur un plateau ! Ami de Padawan, les deux DJ se retrouveront dans un VS déchaîné le 18 mai au Red Gate. Vous en voulez enCORE ?

Encore plus de Hardcore ? On a ce qu’il vous faut ! Même endroit, mêmes organisateurs et de grosses programmations en vue :

Evénements Skullcore des 5 mai et 2 juin :  Free Contest et Battle : ici.

Evénement Skullcore du 20 mai avec Sefa, EDUB, NSD, Anticeptik, Koreback et gagnant contest : ici.

Amateurs de Trance, nous ne vous oublions pas !

Evénement Psygate du 12 mai avec MAD MAXX, Rinkadink, Fynex, Dizkal et Altera : ici.

N’oublions pas non plus qu’il est toujours temps de se mobiliser pour la réouverture de l’Espace du Lac aux soirées Trance et Hardcore. Si ce n’est pas déjà fait, nous comptons sur vous pour aller signer la pétition juste ici : ici.

Restez à l’écoute !

 

Elise Bellot et Alizé Sibella

Concerts Reports Concerts Webzine - Musiques en Live , , , , , , , , , , , , ,

Return to Top ▲Return to Top ▲