Menu

INTERVIEW DE J-SILK à BORDEAUX @ DIEGO ON THE ROCKS

En tournée Funk Les Interviews de MeL Pop Soul Webzine - Musiques en Live , ,

INTERVIEW J-SILK – CAFÉ MANCUSO BORDEAUX

Le 3 avril 2018 à 18 heures, j’ai pu m’entretenir avec Joanna, Louis et Didier, les 3 membres du groupe de “Future-Soul” J-SILK au café Mancuso situé 24 rue Ravez à Bordeaux. Ils ont sorti un premier EP en mars 2017 baptisé “WWWD” puis récemment “IT’S UP TO YOU” (le 30 mars 2018).

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : COMMENT VOUS ETES VOUS RENCONTRÉS TOUS LES 3 ?

J-SILK : Didier le batteur et Louis le bassiste se connaissent depuis une dizaine d’années. Nous avons rencontré Joanna après l’avoir entendu joué et chanté il y a environ 2 ans. Nous avons commencé à bosser ensemble et on peut considérer que le groupe existe depuis 2016. Notre premier EP est sorti en mars 2017 et s’appelle “WWWD”

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : NIVEAU COMPOSITIONS, QUI FAIT QUOI ?

J-SILK : Ça dépend des morceaux. Parfois Joanna arrive avec une composition définie (chant, guitare, structure) et nous arrangeons autour de son idée. D’autre fois c’est juste un rythme de batterie (de Didier) ou un synthétiseur (de Louis) qui permettent la base d’un morceau et qu’on retravaille à 3. En ce moment nous nous voyons beaucoup, non seulement pour préparer des concerts mais également pour effectuer les taches annexes comme la communication, le financement et l’organisation. On se contacte tous les jours et définissons des actions de co-working exclusives pour J-SILK. Nous avons chacun des activités musicales en parallèle mais l’activité prioritaire est notre trio.

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : QUELLES SONT VOS SOURCES D’INSPIRATION, VOS INFLUENCES MUSICALES ?

J-SILK : Il y en a beaucoup. On est Hip-hop, électro et pop. Après on ajoute de la guitare et sommes polyvalents. Notre trio est particulier, c’est comme du bricolage, tu peux avoir un morceau sans guitare et un autre sans synthétiseur.
Après nous avons les mêmes influences musicales. On écoute Little Dragon, James Blake, Anderson Paak, The Internet, Erykah Badu, The Roots… On écoute des trucs récents comme de la soul moderne mais aussi des vieux classiques. Pour les affinités de chacun, il y a du pour et du contre à avoir des goûts similaires ou différents. La mixité est bonne aussi et apporte aux compositions. Didier aime beaucoup Meshell Ndegeocello, une chanteuse Américaine de 50 ans qui mélange funk, jazz, soul et hip-hop alors que Louis n’en raffole pas. On considère notre style comme de la Future Soul. C’est un mouvement Anglais crée en 2010 mélangeant la soul avec du R&B.

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : LA MARQUE “ADIDAS” FAIT-ELLE PARTIE INTÉGRANTE DE VOTRE GROUPE ?

J-SILK : C’est un délire. On se définie comme un collage Néo-Soul avec patchwork de vestes Adidas. Après nous sommes fans de la marque qui représente complètement notre style musical comme celui des rappeurs et du hip hop depuis les années 70. On se fringue en vestes, tee shirts, sweats et pompes Adidas. Le top serait que la marque soit un sponsor qui collerait complètement à notre façon d’être! (rires)

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : QUI A RÉALISÉ VOS CLIPS RÉCENTS « MAKE LOVE » et « IF YOU LEAVE » ?

J-SILK : Make love » a été réalisé par Arnaud Monseigne et « If you leave » par Swann Vidal. Dans les deux cas, ce sont des copains que l’on considère comme partie intégrante de « notre famille ». Nous avons pour projets de retravailler avec Swann dans nos futures vidéos. Probablement pour un nouvel EP et un futur album. Logiquement un nouveau clip d’Arnaud sortira en mai 2018 sur un extrait de « It’s up to you » sorti le 30 mars dernier. Pour les clips nous privilégions la proximité à un prestataire. Si tu t’entends bien avec tes potes, ils se sentent investis directement. Nous aimons cette ambiance. Dans le même genre nous avons déjà côtoyé des photographes de concerts très sympathiques.
Par ailleurs, notre label est BANZAI-LAB de Bordeaux. Les 4 et 5 mai 2018 nous fêterons les 10 ans du label au Rocher de Palmer à Cenon avec Smokey Joe & the Kid, Koan Sound Dirty Dike et Dub Addict Sound System.

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : VOUS AVEZ 2 EP A VOTRE ACTIF, LA PROCHAINE ÉTAPE EST-ELLE UN ALBUM ? UNE TOURNÉE ?

J-SILK : Outre les 10 ans du label, nous avons une date le 12 mai à Luxey pour le « Plateau Musicalarue ». Quelques options pour d’autres concerts sont prévues. Concernant la production, nous sommes censés rentrer en studio en fin d’année pour notre premier album. L’objectif est de rebosser avec Benjamin Mandeau du studio Cryogène à Bègles. Il fait aussi partie de « La famille ».

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : QUE PEUT-ON VOUS SOUHAITER POUR 2018 ?

J-SILK : Nous aimerions trouver un tourneur pour caler des dates de concerts en 2018 avant et après l’enregistrement de notre album. Nous avons 2 EP que nous présentons sur scène. Après nous avons l’habitude de travailler dans l’urgence et allons consacrer l’été à la composition de ce premier disque.
Nous sommes également soutenus par « Les petites scènes de l’IDDAC », un dispositif Girondin pour les talents émergents.

DIEGO*ON*THE*ROCKS  : MERCI LES JEUNES ET BON COURAGE POUR LA SUITE…

J-SILK : Merci Diego. A bientôt.

Remerciements particuliers à Nolwenn de BANZAI-LAB et aux trois membres de J-SILK, très sympathiques.

En tournée Funk Les Interviews de MeL Pop Soul Webzine - Musiques en Live , ,

Return to Top ▲Return to Top ▲