Menu

LAVILLIERS – BORDEAUX ARENA #LIVE REPORT @ DIEGO ON THE ROCKS

LAVILLIERS BORDEAUX ARENA 15/03/2018


A 71 ans, Bernard Oulion propose son 22ème album studio lors d’une tournée Française et son passage dans la nouvelle Arena de Bordeaux marquera l’un des meilleurs concerts de ce début d’année. En deux heures, Lavilliers présente de larges extraits de son dernier disque baptisé « 5 minutes au paradis » qu’il faut écouter à plusieurs reprises pour capter sa quintessence. En effet, les dernieres compositions (en collaboration avec Romain Humeau ou Fred Pallem) touchent l’humain qui sommeille en chacun de nous et il faut savoir lire entre les lignes des vers de l’artiste et ne pas toujours se fier à « l’ensoleillement musical » extérieur.

Pas moins de 8 chansons de cet album seront interprétées, de « La gloire » en ouverture et en ombres Chinoises à « L’espoir » (sans Jeanne Cherhal) en final, Bernard séduit son public qui va rapidement se lever (sur « Stand the ghetto »). Celui qu’on imagine plus en représentant syndical qu’en poète fédérateur communique sur tous les titres et ses 6 musiciens maitrisent leurs instruments respectifs avec classe. Le chanteur les présente à plusieurs reprises comme pour marquer l’importance d’un groupe sur scène et non pas d’un individu. Néanmoins, il interprètera « On the road again » et « Betty » seul puis « Noir et blanc » rejoint par le violoncelle pour un moment de grâce. L’osmose est palpable, la communion intense, l’instant magique. Une anecdote à Gainsbourg (« Les aventures extraordinaires d’un billet de banque ») puis « Traffic », LA chanson de LAVILLIERS des 80’s. Très Américaine, elle mérite les applaudissements nourris qu’auront également « Idées noires » et « La salsa » avant le rappel. Le chanteur aux yeux vitreux aura profité d’un bain de foule avec ses deux cuivres pour enflammer l’Arena avant de rendre hommage à son père (récemment décédé à 95 ans) sur « Les mains d’or », titre de 2001. Bernard chante, danse et prend un plaisir incommensurable sur scène. Un deuxième rappel avec « L’espoir » clôt ce concert très relevé tant par les compositions du chanteur que par la qualité de ses musiciens. Dans les versions sympathiques, notons « Le clan Mongol » en début de set, « Etats des lieux » (de 2004) puis « Charleroi » et « 5 minutes au paradis » probablement meilleurs titres récents. En clair, Lavilliers a donné un super concert et a encore quelques belles années devant lui. Une chaleur communicative a ne pas rater…

* Retrouvez les Live Reports de DIEGO*ON*THE*ROCKS (depuis 1990) sur son site.

** A (ré) écouter l’émission « Diego On The Rocks » le 1er mercredi du mois, de 20h à 22h sur Aquitaine Radio Live.  

« Mon moment préféré d’un concert ? Le lendemain, lorsque je revis l’instant et rédige la chronique… » (DIEGO 2017)

Chanson Française Concerts Pop Reports Concerts Webzine - Musiques en Live , , , , , ,

Return to Top ▲Return to Top ▲