Menu

ZAZIE # LIVE REPORT @ DIEGO ON THE ROCKS

Reports Concerts Webzine - Musiques en Live ,

Isabelle Marie Anne de Truchis de Varennes (dit Zazie) a produit un très bon spectacle dans cette superbe enceinte du Théâtre Fémina pour défendre son 9ème album sorti le 30 octobre 2015. Après un long passage aux Folies Bergères Parisiennes, l’ex-mannequin choisit un décor simpliste et une set-list décalée loin du best of classique que le fan pourrait attendre. Une belle surprise se trouve parmi les musiciens embauchés et qu’on retrouve sur scène avec Zazie… A 51 ans, Edith Fambuena tient la guitare électrique sur toute la tournée qui s’achèvera au Bataclan le 15 décembre. Productrice et réalisatrice entre autres de Bashung, Daho, Higelin ou Eicher, elle est une référence dans le milieu des studios d’enregistrement et se fait (très) rare sur les planches. A noter que l’ex de la chanteuse Philippe Paradis ne l’accompagne pas.

21 heures 05, “Toc toc toc” retentit et Zazie entre en scène. Vétue sobrement de noir, la chanteuse va proposer de larges extraits de son dernier effort et des perles cachées des albums précédents. Le dansant “Discold”, le rythmé “Petroleum” ou des titres plus intimes comme “Encore heureux” s’enchaînent et permettent à la chanteuse de préciser qu’elle retrouve son public avec plaisir malgré les aléas de sa vie personnelle. Elle déclare que les chansons sont des bébés élevés par les auditeurs assurant leur éducation.

zazie-l-heureux-tour-640x410

Belle brochette de titres méconnus des années 2000 : “On éteint”, “Les pieds nus”, une reprise de Willem (“La vie est belle”) mais surtout les superbes “J’étais là” et “Si j’étais moi” de l’album “Zizanie” de 2001. Le final vocal de ce titre est probablement le plus bel instant de l’heure 45 que durera le concert. “Oui-filles” et le single “Pise” sont les derniers morceaux de l’album récent avant d’attaquer des chansons plus connues et parfois revisitées comme “Rue de la paix” aux consonances Western. “Des rails” très rock et stromboscopiques précèdent “Les lendemains qui déchantent” et “Tout le monde” sur laquelle Zazie invite sur scène un groupe issu du public baptisé “Nous”.

La sobriété et l’auto-dérision n’étant plus à prouver, cette dernière s’assoit dans le public et profite de la prestation. Retour au tube avec “Rodéo” qui annonce le premier rappel. Classique et efficace “Je suis un homme”, l’humaniste “Oui” puis l’une des plus belles compositions de Zazie : “J’envoie valser”. Ecrit par Philippe (frère de la chanteuse), ce titre révélé par Olivia Ruiz est l’un des rares des années 90 joué ce soir. Présentation de toute l’équipe de tournée (des musiciens au chauffeur de bus) et Zazie quitte Bordeaux sur “Larsen” acoustique accompagnée de 3 guitares et un tambourin. Elle prend un plaisir visible et sincère sur les derniers applaudissements qui la ramènent à sa loge. Au final, la chanteuse surprend à l’aube de ses 25 ans de carrière. A 52 ans, son avenir semble plus prometteur en chanteuse qu’en potiche de télé-réalité. Belle soirée.

@ Diego On The Rocks

* Retrouvez les Live Reports de Cédric (depuis 1990) sur son site.

* A (ré) écouter l’émission « Diego On The Rocks » le 1er mercredi du mois, de 20h à 22h sur ARL.  Ainsi que Diego On The Moon sur la webradio RD2R

Reports Concerts Webzine - Musiques en Live ,

Return to Top ▲Return to Top ▲