Menu

C’EST QUOI LE ROCK ? APPROCHE SEMIOTIQUE ET ONTOLOGIQUE

Dans une époque de transition linguistique où les mots et parfois les définitions ne veulent plus forcément rien dire, il faut parfois savoir retrouver la raison, appeler une casserole une casserole, un rocker par son nom et donner la parole aux vrais spécialistes.

En deux mots la question, c’est quoi le Rock? Finalement l’interrogation ontologique ne date pas d’hier mais du millénaire dernier. Elle taraudait déjà les contemporains de Bill Haley, de Gene Vincent ou d’Elvis Presley qui observaient, interloqués et impuissants, leurs enfants s’émanciper de la voix doucereuse de Frank Sinatra pour se déhancher sur des rythmes endiablés.

#038;modestbranding=1&rel=0&autohide=1&playsinline=1&autoplay=0" width="480" height="270">

La question sémiotique, paradoxalement, peut être résolue plus simplement. “Rock”: (XIVe siècle) du moyen anglais “rokken”, apparenté au suédois “rycka” (« tirer brusquement »), à l’allemand “rücken” (« déplacer, pousser ») – (1948) « danser sur un rythme rapide » (We’re gonna rock). Secouer, bercer; on est en présence d’une musique qui bouge, qui pulse, qui ira même jusqu’à pogoter..

Evolution of RockDe Bill Haley à Iggy Pop (*titre déposé)

Bill Haley - Iggy Pop

On l’aura compris, en opposition à la plupart des musiques antérieures, fédératrices et lénifiantes, le rock est un ensemble de pulsations syncopées entraînant ordinairement une gestuelle désordonnée, voire désarticulée, des attitudes originales ou provocatrices et des hurlements impromptus parfois saugrenus, souvent suraigus.

#038;modestbranding=1&rel=0&autohide=1&playsinline=1&autoplay=0" width="480" height="270">

Bref un rythme transgressif, une musique qui « déchire ». De l’ancien bas vieux-francique *skerian (« séparer, diviser »). Est ce à dire qu’en opposition aux danses de salon ou de bal à papa qui permirent tant de rapprochements hormonaux, le rock s’est initialement et en confrontation frontale, affirmé comme une musique et une danse de la séparation?

#038;modestbranding=1&rel=0&autohide=1&playsinline=1&autoplay=0" width="480" height="270">

Citons à ce propos Jean Rogissart, dans son roman “Hurtebise aux Griottes” (Editions: “L’Amitié par le livre”, Blainville-sur-Mer, 1954, p. 24): “Quoi qu’il en fût, ma naissance fut pénible. Je déchirai ma mère si cruellement que le contact de son mari lui devint un supplice.”

Une musique puissamment transgressive donc, qui sépare symboliquement mais brutalement et dans la douleur l’adolescent de ses parents et installe la graine de la discorde au sein même de la cellule familiale traditionnelle.. Le Rock se revendique subversif, oedipien et sans concession.. finalement une musique de rebelle et de blousons noirs?

Ce serait donc bien au cœur même de la linguistique que nous serions autorisés à rechercher la genèse sémiologique et le péché originel du Rock?

Tomahawk – Mike Patton – God Hates a Coward (quand la transgression va jusqu’à citer Dieu et arborer – singer les signes extérieurs de l’autorité)

#038;modestbranding=1&rel=0&autohide=1&playsinline=1&autoplay=0" width="480" height="270">

S’il faut bien reconnaître en aparté que les premiers chanteurs de Rock’n Roll osèrent un certain temps le costume, le cuir fait maintenant partie de l’imaginaire du Rock, musical ou cinématographique.

Lucien - Margerin

Mais existe t’il une preuve ontologique* de l’existence et de la permanence inaltérables du Rock?

* Ontologie: Domaine philosophique qui se concentre sur l’étude de l’être. Autrement dit, se penche sur la nature réelle d’une chose, voire du sens de la vie.

Le philosophe pré-socratique Héraclite d’Éphèse soutenait « que rien dans le monde ne subsiste un instant identique à soi-même. Tout change sans cesse, passant d’un contraire à l’autre et la seule chose qui soit immuable c’est la loi de cette éternelle métamorphose ». Est ce à dire que si l’on peut reconnaître une transition naturelle de Bill Haley à Iggy Pop (qui soit dit en passant porte rarement du cuir), Justin Bieber pourrait se révéler pour nos enfants l’avenir du Rock’n Roll?

#038;modestbranding=1&rel=0&autohide=1&playsinline=1&autoplay=0" width="480" height="270">

La question de la filiation comme celle de la pérennité du Rock ne pouvant être tranchées définitivement en un aussi court article – et dans l’attente éventuelle d’un essai consacré au sujet – une conclusion tactique s’impose par la voix autorisée d’Eddy le Quartier. Une définition parcellaire certes et qui n’engage que son auteur mais qui a le mérite de poser un éclairage original sur un sujet difficultueux..

#038;modestbranding=1&rel=0&autohide=1&playsinline=1&autoplay=0" width="480" height="270">

Iggy Pop - Justin Bienber

Alors, c’est quoi le Rock ? La question étant loin d’être épuisée, les contributions avisées des lecteurs sont évidemment les bienvenues.

J.claude Boisnier

Articles Webzine - Musiques en Live

Return to Top ▲Return to Top ▲