Menu

X-O MANOWAR – INTEGRALE TOME 1 – CHRONIQUE BD @ ALAIN SALLES

Chroniques BD Webzine - Musiques en Live ,

X-O Manowar : intégrale tome 1 
par Robert Vendetti, Matt Kindt, Cary Nord, Lee Garbet, Trevor Hairsine  chez Bliss Comics

Comment un guerrier barbare se bat pour son pays pendant…1600 ans !
En 402 après J. C., les Wisigoths, menés par le roi Alaric, affrontent les Romains en Dacie (l’actuelle Roumanie). Le fils du roi, Aric, refuse de céder devant les puissantes légions et tente une attaque nocturne, échouant dans son entreprise face à d’étranges soldats : des extra-terrestres ! Ceux là mêmes qui l’enlèvent, lui et ses hommes, pour le réduire au rang d’esclave au sein d’un vaisseau spatial…jusqu’à aujourd’hui ! Aric, malgré sa main sectionnée, parvient à s’échapper dans l’armure sacrée Shanhara, dotées de prodigieux pouvoirs. De là, il regagne la Terre pour récupérer la Dacie…

Bliss Comics, Valiant et le choix d’un omnibus
Editer un omnibus (recueil de 500 à 1000 pages rassemblant plusieurs histoires) dans notre pays est longtemps resté un phénomène d’exception, même si Panini a tenté l’expérience plus souvent ses dernières années, Urban devenant rapidement plus productif sous cette forme. Bliss Comics (maison d’édition bordelaise, spécialisée dans les adaptations des comics Valiant) a pris ce risque avec la série X-O Manowar , malgré l’échec (pas plutôt un manque de retour sur investissement jugé insuffisant ?) de sa  précédente publication chez Panini. Robert Vendetti (Flash, Green Lantern), principal scénariste, Matt Kindt (Rai, Bloodshot) n’intervenant que sur Unity (série qui complète les épisodes 19 à 22, En guerre contre Unity) embarque les lecteurs dans cette épopée qui traverse le temps et (un peu !) l’espace aux côtés d’un  guerrier wisigoth, intrépide et dérouté, vêtu d’une armure extra-terrestre, de retour sur une Terre qu’il ne reconnaît plus ! Cette armure sacrée, que seul l’Elu peut revêtir (avant Aric, tous les candidats mouraient !), n’est autre que Excalibur, Mjolnir (le marteau de Thor)…soit un artefact religieux pour les Vignes, les extra-terrestres en question. De fait, les combats ressemblent plus à ceux des récits d’heroïc-fantasy, une violence toute guerrière, la technologie en plus ! Il faut dire que Cary Nord (Daredevil) s’est fait remarquer avec Conan (celui de Dark Horse/Soleil/Panini) et Trevor Hairsine (Divinity) a démarré sa carrière professionnelle avec l’épique (et un brin paranoïaque) Cla$$war (Delcourt chez nous), le choix n’étant -sans doute- pas anodin. L’encrage de Stefano Gaudiano (Daredevil, Gotham Central), dessinateur sur la partie Retour aux sources, se décline en nuances suivant

l’ambiance du récit. Quand à Lee Garbett (Loki chez Marvel), et Doug Braithwaite (Flash, Thor, Univers X) sur Unity, ils apportent leurs styles à la saga, sans rupture graphique, la colorisation vive (Moose Baumann, Brian Reber…) renforçant l’idée d’unité de temps, comme le perçoit précisément le héros. 

 

Le guerrier en armure 2.0
Cette nouvelle version de X-O Manowar est finalement assez différente de la première, sans doute plus réaliste, et beaucoup plus régulière en terme de qualité graphique ! La partie wisigoth est enrichie, rendant aussi l’ensemble plus équilibré et mettant l’accent sur l’aspect barbare -bien légitime- du héros. Bliss Comics a fait un choix judicieux en matière de série, le format d’édition donnant la pleine mesure à cette formidable épopée qui traverse les âges et qui dépasse le cadre exigu des comics de super-héros !

Alain Salles

Chroniques BD Webzine - Musiques en Live ,

Return to Top ▲Return to Top ▲