Menu

MICHEL POLNAREFF – BORDEAUX # LIVE REPORT @ DIEGO ON THE ROCKS

Reports Concerts Webzine - Musiques en Live

7 musiciens, 4 choristes et Michel Polnareff… Telle est la composition du tour 2016 de l’Amiral qui revient 9 ans après son come-back fracassant de 2007. Une set-list similaire incluant quelques nouveautés (dont « L’homme en rouge« ) permet à Polnareff de triompher et de tenter une proximité avec son public grâce aux longs instants de piano en bord de scène.

De « Je suis un homme » en ouverture au final, Polnareff demeure moderne à 72 ans et ses concerts sont empreints d’un brin de nostalgie pour les plus anciens. Les classiques « La poupée qui fait non« , « L’amour avec toi« , « Lettre à France » et « Love me, please love me » côtoient « Ophélie flagrants des lits » superbe visuellement et « I love you because » ressorti de 1971.

Michel ne montre plus son cul mais sait s’entourer de musiciens couillus… En effet, Tony MacAlpine (pote de Steve Vai) va gratifier l’assistance de solos de guitare et de synthétiseurs joués simultanément comme on en voit rarement dans les concerts de rock. Avec Peter Thorn, ils subliment le « Bal des Lazes » (probablement le meilleur moment du show) et interprètent un battle « Guitar hero » permettant au chanteur une dizaine de minutes de repos dans les 2 heures 15 de spectacle.

Auparavant, Polnareff aura tenté l’intime (« L’homme qui pleurait des larmes de verre« ) puis joué d’effets visuels (« Qui a tué grand maman« , « Dans la rue« ) sous une avalanche sonore savamment orchestrée par Brad Cole, synthé-chef d’orchestre de la tournée. La sonorité très Américaine et l’envie d’en découdre (encore) font la qualité du concert qui sonne le rappel avec « Goodbye Marylou ».

Le piano part puis revient pour les 4 derniers titres (dont « Kama sutra » et « Tout pour ma chérie ») offrant un final fédérateur avec projection de lunettes sur « On ira tous au paradis« . Il faudra retenir de cette (ultime ?) tournée du Lot & Garonnais une voix intacte (« Sous quelle étoile suis-je né ? ») et un accompagnement musical digne des plus grands. Un concert qualitatif a tout point de vue.

@ Diego On The Rocks

* Retrouvez les Live Reports de Cédric (depuis 1990) sur son site.

* A (ré) écouter l’émission « Diego On The Rocks » le 1er mercredi du mois, de 20h à 22h sur ARL.  Ainsi que Diego On The Moon sur la webradio RD2R 

 

Reports Concerts Webzine - Musiques en Live

Return to Top ▲Return to Top ▲