Menu

MAMADOU BARRY / PAT THOMAS & KWASHIBU AREA BAND- VENDREDI 8 JUILLET 2016 – DOMAINE DE BEAUVAL – BASSENS

Domaine de Beauval

33530 Bassens

vendredi 8 juillet 2016


19:30 à 23:59

Tél: 05.56.74.80.00

Visitez leur site Web

Musiques du Monde / Guinée / Ghana

Tarif : Entrée Libre
Obtenir l'itinéraire Voir sur une grande carte

à l'affiche :

20h-45 : MAMADOU BARRY
Musiques du monde • Guinée

Personnage incontournable de la scène artistique de Guinée et saxophoniste hors pair, Mamadou Barry nous dévoile son univers entre jazz, afro-beat et musiques traditionnelles africaines.


C’est au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale, dans une Guinée encore colonie française que naît Mamadou Alioude Barry. Son père, accordéoniste et batteur, joue pour le fameux orchestre du Pavillon Bleu de Kindia et lui donne les premières leçons qui seront révélatrices d’une grande passion. Après une brève carrière d’instituteur, « Maître Barry » est reconnu pour ses talents et préfère prendre des voies plus proches de ses aspirations.

Au commencement des années 60, dans la fièvre et l’énergie de l’indépendance, Mamadou Barry participe à l’émergence d’une scène culturelle et musicale jusqu’à présent érigée en outil politique du pays. Jeune homme, il touche d’abord le djembé mais ne s’y attarde pas et trouve le saxophone ténor bien plus à son goût. Mamadou exerce sa pratique musicale avec le musicien antillais Honoré Copé, puis découvre le solfège avec des Coréens du Nord, dans une Guinée socialiste.

Un voyage à Cuba et plusieurs expériences dans des formations du continent africain permettent alors à Mamadou Barry d’affirmer ses talents de musicien complet, arrangeur ou directeur musical, ouvert à toutes les influences. En 1968, il forme le Kaloum Star de la capitale Conakry et en devient chef d’orchestre. Cette formation musicale fait alors partie de ces nombreux grands ensembles sponsorisés par l’État guinéen, après le Bembeya Jazz, Kélétigui et ses Tambourinis, Balla et ses Balladins ou encore Horoya Band.
Mamadou Barry attendra 2009 pour sortir un premier album, Niyo , où chaque morceau dévoile tout un univers, à la croisée du jazz, de la musique traditionnelle africaine et de l’afrobeat ensoleillé. L’ancien instituteur aujourd’hui fringuant sexagénaire, improvise et séduit avec son groove en se plaçant pour de bon comme une figure incontournable de la scène artistique de son pays.

>>> LINE UP
Mamadou Aliou Barry : chef d'orchestre
Ibrahimovic Riso Bangoura : chant :
Malick Conde : guitare
Mamady Diabate : guitare
Dîna Salifou Kouyate : guitare, basse
Kaloga Ansoumane : batterie
Lamine Conde : djembe et congas

POUR VENIR :
>>
Bus 50-90-92-96 - Arrêt Tertre / En cas de pluie, repli Gymnase Séguinaud
 

22h30 : PAT THOMAS & KWASHIBU AREA BAND
Musiques du monde • Ghana


Chanteur rayonnant et légende du courant highlife, Pat Thomas est la voix d’or du continent africain. Il est de retour aux côtés du Kwashibu Area Band pour livrer une musique pleine de chaleur et de joies, plus dansante qu’un carnaval brésilien.


Né en 1951 à Kumasi, capitale de la région Ashanti au centre-sud du Ghana, Pat Thomas est le fils d’un professeur de musique et d’une chef d’orchestre. Amoureux précoce des sonorités de son pays, il s’initie à l’écriture, à la guitare et à la batterie auprès de son oncle Kwabena Onyina, célèbre guitariste ayant joué avec Nat King Cole, Ray Charles ou encore Ella Fitzgerald. Il débute dans les années 1970 au sein de la formation des Blue Monks, sous la direction d’Ebo Taylor avec qui il deviendra ami. Le groupe joue dans de nombreux clubs tels que le Tip Toe Nite Club d’Accra et Pat Thomas est repéré pour sa voix. Il est signé pour partir en Côte d’Ivoire et forme The Satellites.

De retour au Ghana, il travaille avec C.K.Mann, les groupes The Sweet Beans et Marijata avec qui il enchaîne les succès en apportant au highlife des éléments occidentaux. Adepte de ce courant, de l’afro-funk, de la soul et du reggae, il s’impose internationalement en 1976 avec l’album Pat Thomas Introduces Marijata, révélant ainsi son surnom de « Mr Brother of Soul ». Véritable consécration, Pat est couronné Mister Golden Voice of Africa en 1978. Il s’envole alors vers l’Europe et joue dans toutes les capitales du continent avec le groupe Anabos. Il s’installe en Angleterre, en Allemagne, aux États-Unis et travaille avec des artistes tels que le batteur de légende Tony Allen. Son voyage prend fin au Canada où il vivra pendant 10 ans. Aujourd’hui de retour sur sa terre natale, Pat Thomas continue son travail de composition et enregistre Pat Thomas & Kwashibu Area Band avec Ebo Taylor, Tony Allen qui y fait une apparition, le trompettiste Osei Tutu et le bassiste Ralph Karikari. Sorti l’année dernière, cet album de 8 pistes fleure bon l’âge d’or de la musique highlife et afro beat, célébrant les 50 ans de carrière du chanteur. Toujours considéré comme la figure de proue de ce mouvement, Pat Thomas rayonne dans son art et s’entoure des meilleurs musiciens de son pays pour poursuivre la tradition des 70’s et rendre le son le plus authentique possible. Apprécié et reconnu, certains disent de lui qu’il est la personnification même de la chaleur africaine.

>>> LINE UP
Pat Thomas : chant
Kwame Yeboah : batterie, claviers
Emmanuel Opoku Ware : claviers
Eric Owusu : percussions
Prince Larbi : basse
Emmanuel Ofori : basse
Ben Abarbanel-Wolff : saxophone
Philip Sindy : trompette


POUR VENIR :
>>
Bus 50-90-92-96 - Arrêt Tertre / En cas de pluie, repli Gymnase Séguinaud


 

 

| PRODUCTION / ORGANISATION |

Le Rocher de Palmer
1 Rue Aristide Briand 33152 Cenon
http://lerocherdepalmer.fr

+ sur l'ORGAnisation et la PRODuction

Le festival gratuit et itinérant qui connecte la Rive Droite au bout du monde revient pour son édition 2016 ! Au programme : 4 soirées au cœur de sites naturels d’exception pour un voyage musical du Ghana à l’Angleterre, en passant par la Réunion, la Guinée ou la Côte d’Ivoire. Les villes de Bassens, Cenon, Floirac et Lormont vous attendent pour savourer les premiers instants de l’été, au son du highlife de Pat Thomas ou de la transe de Gabacho Maroc. Une grand-messe où se croisent la voix de Dobet Gnahoré, le swing de Family Atlantica, le Kologo de King Ayisoba, l’afro-funk du Vaudou Game, le saxophone de Mamadou Barry et les ambassadeurs du maloya moderne : Lindigo et Labelle.



Categories : Associations Partenaires, CONCERTS, Musiques du Monde et Spectacles Gratuits.Tags : Domaine de Beauval, Entrée Libre/ Gratuit, Festival des Hauts de Garonne 2016, Le Rocher de Palmer et Sortir Bordeaux et Gironde.

Return to Top ▲Return to Top ▲