Menu

LE BARBIER DE SEVILLE – LUNDI 21 MARS 2016 – CINEMA CGR LE FRANCAIS – BORDEAUX (33)

Cinema CGR Le Français

9 Rue Montesquieu, 33000 Bordeaux

lundi 21 mars 2016


14:00 à 17:00

Tél: 0 892 68 85 88

Visitez leur site Web

Opéra en différé

Tarif : Plein: 19€
Tarif Carte MEL :13€ (Devenez Adhérent-e Musiques en Live: 19 € et recevez 1 place en cadeau de bienvenue)
Adhérez pour en bénéficier !

Places a Gagner : Oui
Cliquez pour Participer au Jeu !
Clotûre du Jeu le mardi 15 mars 2016
Obtenir l'itinéraire Voir sur une grande carte

à l'affiche :

Sans doute l’opéra bouffe le plus célèbre de l’histoire de la musique et une éternelle source de délices.


Vittorio Borelli, le metteur en scène a replacé l’action dans son contexte d’origine, à savoir l’époque de Beaumarchais avec ses perruques poudrées et ses culottes de soie. Antonio Sarasso en serviteur muet apporte par des mimes habilement dosés le grain de fantaisie nécessaire à la mécanique comique de cette histoire.
À Séville, la jeune Rosina est tenue recluse par son tuteur, le vieux docteur Bartolo, qui s’est mis en tête de l’épouser pour garder sa dot. Mais Rosina s’est éprise du jeune Comte Almaviva qui, avec la complicité de Figaro, va tout tenter pour approcher son aimée.

Côté chanteurs, c’est un réel bonheur. Antonino Siragusa est un Almaviva malicieux, au timbre si particulier. Roberto de Candia prête à Figaro la rondeur bonhomme de sa silhouette, quant à Nicola Ulivieri et Marco Filippo Romano, ils forment un duo de malfaiteurs d’une complémentarité réjouissante, le premier d’une noirceur inquiétante dans un air de calomnie aux effets savamment mesurés, venimeux, insidieux jusqu’à un assourdissant « colpo di cannone » ; le second authentique basse bouffe avec tout ce que cela signifie de truculence, de sens du ridicule et de maîtrise du chant syllabique dans le redoutable « A un dottor della mia sorte ». La Rosina de Chiara Amaru est formidable tant dans l’esprit mutin que dans la voix avec un mezzo-soprano velouté, capiteux, enivrant et une maîtrise accomplie du style rossinien.

RESUME :
A Séville, au XVIIIe siècle. Le joyeux barbier Figaro aide le Comte Almaviva à conquérir Rosina. Rosina, ne reste pas indifférente aux sérénades de son mystérieux soupirant, mais celle-ci est jalousement gardée par le vieux Docteur Bartholo, qui compte bien, aidé du sinistre Don Basilio, épouser sa pupille au plus vite. Figaro veut absolument contrer les projets du sinistre vieillard. Toutefois sa première tentative échoue, et le Comte Almaviva, déguisé en « Lindor », un étudiant sans le sou, repartira penaud de la demeure de Bartholo ; la seconde escapade, elle, réussira quasiment, et au terme d’échanges de billets, de déguisements et de situations abracadabrantes savamment réglées, l’amour de la belle Rosina et du Comte Almaviva, enfin rendu à sa véritable identité, finira par triompher.

DISTRIBUTION :
LE COMTE ALMAVIVA : ANTONINO SIRAGUSA
DON BARTOLO : MARCO FILIPPO ROMANO
ROSINA : CHIARA AMARÙ
FIGARO : ROBERTO DE CANDIA
CHEF D’ORCHESTRE : GIAMPAOLO BISANTI
METTEUR EN SCÈNE : VITTORIO BORELLI
DÉCORS : CLAUDIA BOASSO

INFOS & RESERVATIONS
Opéra en deux actes de Gioachino Rossini // En différé
Durée : 2h32 + 1 entracte de 15 min

| PRODUCTION / ORGANISATION |

CGR le Français
9 Rue Montesquieu, 33000 Bordeaux
http://www.cgrevents.com/



Participer au jeu
Oui pour
LE BARBIER DE SEVILLE – LUNDI 21 MARS 2016 – CINEMA CGR LE FRANCAIS – BORDEAUX (33)
Clotûre du Jeu le mardi 15 mars 2016

Votre nom (obligatoire)

Votre Prénom (obligatoire)

Votre Email (obligatoire)

Votre Téléphone (obligatoire)

Votre Ville(obligatoire)

Votre message (si vous le souhaitez)

Copiez le code (CAPTCHA)
captcha

Recevoir la Newsletter ouinon








Categories : Ciné et Opéra.Tags : Cinéma CGR LE Français, En direct, Le Barbier de Séville, Opéra, Rossini, sortir a bordeaux et en Gironde et theatre de Turin.

Return to Top ▲Return to Top ▲